CANADA AUX JEUX D'HIVER

2018 - PyeongChang

Ski acrobatique hommes

Bosses
1. Mikaël KINGSBURY 86,63 pts
4. Marc-Antoine GAGNON 77,02 pts
20. Philippe MARQUIS  
Mikaël Kingsbury a complètement dominé la super-finale de l'épreuve des bosses pour mettre la main sur le seul titre qui manquait encore à son incroyable palmarès. Kingsbury est devenu le troisième Canadien à mériter l'or dans cette épreuve après Jean-Luc Brassard (Lillehammer en 1998) et Alexandre Bilodeau (Vancouver en 2010 et Sotchi en 2014).

Avant-dernier skieur à prendre la piste en super-finale, Kingsbury a réalisé une descente parfaite lui rapportant 86,63 points. Le dernier compétiteur, le Japonais Daichi Hara n'a pu le déloger amassant 82,19 points, ce qui l'a relégué au troisième rang tout juste derrière l'Australien Matt Graham (82,57 points).

Marc-Antoine Gagnon occupait la troisième marche du podium jusqu'au passage de Hara. Il a finalement terminé au quatrième rang pour les deuxièmes Jeux olympiques consécutifs.

Philippe Marquis fut contraint à l'abandon à la suite d’une blessure au genou après son premier saut en première finale.
     
Sauts
5. Olivier ROCHON 98,11 pts
18. Lewis IRVING 87,17 pts
Après avoir manqué les rendez-vous olympiques de 2010 et 2014, Olivier Rochon effectuait ses débuts aux Jeux à l’âge de 28 ans.

Rochon a tenté un périlleux tendu triple vrille-vrille (back lay-triple full-full), le seul compétiteur à effectuer une telle manœuvre en super-finale, qui réunissait les six meilleurs sauteurs. Ratant son atterrissage, Rochon a récolté 98,11 points et terminé en cinquième position.
     
Demi-lune (Halfpipe)
5. Noah BOWMAN 89,40 pts
6. Mike RIDDLE 85,40 pts
13. Simon D'ARTOIS 66,60 pts
Noah Bowman, qui détenait le troisième rang après deux manches, s'est écroulé lors de sa dernière descente et n'a pas été en mesure de monter sur le podium, étant reléguer à la cinquième place.

Mike Riddle avait lui aussi bien fait lors de sa première descente, mais il a obtenu des pointages de 26,00 et de 27,40 par la suite pour se classer au sixième rang.
     
Ski cross
1. Brady LEMAN -
4. Kevin DRURY -
8. Dave DUNCAN -
31. Christopher DEL BOSCO -
Pour Brady Leman, les Jeux olympiques n’avaient pas été synonymes de réjouissances avant cette finale. Il s'était fracturé la jambe la veille des Jeux olympiques de Vancouver en 2010 et s’était contenté de la quatrième place après une erreur coûteuse à Sotchi quatre ans plus tard. À cela s’ajouta une violente chute à l’entraînement aux Jeux de PyeongChang.

Une fois la finale lancée, Leman a fait abstraction de la malchance du passé et s'est montré intraitable pour mériter une précieuse médaille d’or.

Kevin Drury était également de cette finale impliquant quatre skieurs, mais il n'a pu terminer l'épreuve à la suite d'une collision à mi-parcours avec le Russe Sergey Ridzik. Drury a perdu son ski gauche et n'a pu poursuivre la descente permettant à Ridzik de mérité la médaille de bronze sans opposition.

David Duncan a pris la quatrième place de la petite finale, ce qui lui a conféré le huitième rang du classement. Chris Del Bosco n'a pas franchi l’étape des quarts de finale, tombant lourdement sur le dos après un saut. Del Bosco a été évacué du parcours sur une civière.

David Duncan, son épouse Maja et l'entraîneur canadien Willy Raine furent arrêtés dans la nuit du 24 février 2018 après avoir volé un véhicule et conduit sous l'influence de l'alcool à Pyeongchang. La police a confirmé plus tard que Duncan et Raine avaient sauté dans un Hummer et avaient été arrêtés après avoir conduit le véhicule volé alors qu'ils étaient sous l'influence de l'alcool. L'épouse de Duncan a également été impliquée dans l'incident et arrêtée.
     
Slopestyle
3. Alex BEAULIEU-MARCHAND 92,40 pts
5. Teal HARLE 90,00 pts
6. Evan McEACHRAN 89,40 pts
22. Alex BELLEMARE 64,20 pts
Médaillé aux X-Games 2017 et au Dew Tour 2016, Alex Beaulieu-Marchand avait terminé au 12e rang aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014. À PyeongChang, il est devenu le premier skieur canadien à obtenir une médaille olympique en ski slopestyle chez les hommes. En 2014, Dara Howell et Kim Lamarre avaient décroché l'or et le bronze, chez les femmes.

À l'issue d'une compétition très relevée, c'est le Norvégien Oystein Braaten qui a remporté l'or avec un pointage de 95,00 points, devant l'Américain Nick Goepper (93,60 points). Alex Beaulieu-Marchand les a rejoints sur le podium grâce un pointage de 92,40.

ARTICLES ANNEXES

  • Biathlon femmes

    LIRE
  • Biathlon hommes

    LIRE
  • Biathlon mixte

    LIRE
  • Bobsleigh

    LIRE
  • Curling femmes

    LIRE
  • Curling hommes

    LIRE
  • Curling mixte

    LIRE
  • Hockey sur glace femmes

    LIRE
  • Hockey sur glace hommes

    LIRE
  • Luge

    LIRE
  • Patinage artistique

    LIRE
  • Patinage de vitesse sur courte piste femmes

    LIRE
  • Patinage de vitesse sur courte piste hommes

    LIRE
  • Patinage de vitesse sur longue piste femmes

    LIRE
  • Patinage de vitesse sur longue piste hommes

    LIRE
  • Résumé - PyeongChang 2018

    LIRE
  • Saut à ski femmes

    LIRE
  • Saut à ski hommes

    LIRE
  • Skeleton

    LIRE
  • Ski acrobatique femmes

    LIRE
  • Ski alpin femmes

    LIRE
  • Ski alpin hommes

    LIRE
  • Ski alpin mixte

    LIRE
  • Ski de fond femmes

    LIRE
  • ski de fond hommes

    LIRE
  • Surf des neiges (snowboard) femmes

    LIRE
  • Surf des neiges (snowboard) hommes

    LIRE
  • Tableau des médailles

    LIRE