CANADA AUX JEUX D'ÉTÉ

1988 - Séoul

Du 17 Septembre au 2 Octobre

Pour la première fois depuis 1976, les trois grandes puissances olympiques étaient réunies. Tout comme à Montréal, ce sont les Soviétiques qui ont dominé au classement avec 132 médailles, dont 55 d'or, suivis de la R.D.A. avec 102 médailles (37 d'or) et des États-Unis avec 94 médailles (25 d'or). La Corée du Sud a obtenu 33 médailles, résultat de l'intense programme national de développement des athlètes, combiné aux fortes récompenses financières promises à tous les médaillés.

En athlétisme, le scandale Ben Johnson a porté ombrage à plusieurs belles performances. Carl Lewis, l'éternel rival de Johnson, a remporté deux autres médailles d'or (100 mètres et saut en longueur), en plus de gagner une médaille d'argent au 200 mètres. Les coureurs kenyans ont dominé aux épreuves de fond avec sept médailles, dont quatre d'or. Du côté féminin, Florence Griffith-Joyner, des États-Unis, a dominé aux épreuves de sprint avec trois médailles d'or (100 m, 200 m, relais 400 m) et une médaille d'argent (relais 1 600 m), alors que sa compatriote Jackie Joyner-Kersee confirmait sa réputation d'athlète la plus complète du monde en gagnant l'or à l'heptathlon et au saut en longueur.

En gymnastique, l'école soviétique a prouvé sa supériorité. Chez les hommes, les Soviétiques ont raflé sept des huit médailles d'or en jeu. Vladimir Artemov en a amassé quatre et son coéquipier Dimitri Bilozertchev en a gagné trois. La gymnastique féminine a été le domaine d'Elena Chouchounova, de l'U.R.S.S., qui a obtenu quatre médailles, dont deux d'or.

Véritable force de la nature, l'haltérophile Naim Suleymanoglu, de la Turquie, a pulvérisé tous les records possibles à Séoul et a remporté la médaille d'or. Cet homme, qui pesait 60 kg, a soulevé 190 kg à l'épaulé-jeté, soit plus de trois fois son poids.

En natation, Matt Biondi, des États-Unis, que plusieurs présentaient comme le prochain Mark Spitz, a remporté sept médailles, dont cinq d'or. Le Hongrois Tamas Darnyi s'est avéré le nageur le plus complet avec un doublé au 200 m quatre nages et au 400 m quatre nages. Chez les femmes, Kristin Otto, de la R.D.A., a accompli des performances exceptionnelles et a amassé six médailles d'or en six épreuves. L'Américaine Janet Evans, âgé de 16 ans, en a surpris plusieurs en remportant l'or au 400 m style libre et au 800 m style libre. En plongeon, l'Américain Greg Louganis a mérité deux médailles d'or (tremplin et haut vol). Lors des épreuves préliminaires au tremplin, Louganis s'est heurté la tête contre le plongeoir et fait une légère entaille. Malgré cela, il est revenu en force pour décrocher l'or.

ARTICLES ANNEXES

  • Athlétisme femmes

    LIRE
  • Athlétisme hommes

    LIRE
  • Aviron femmes

    LIRE
  • Aviron hommes

    LIRE
  • Basketball hommes

    LIRE
  • Boxe hommes

    LIRE
  • Canoë-Kayak femmes

    LIRE
  • Canoë-Kayak hommes

    LIRE
  • Cyclisme femmes

    LIRE
  • Cyclisme hommes

    LIRE
  • Escrime femmes

    LIRE
  • Escrime hommes

    LIRE
  • Gymnastique femmes

    LIRE
  • Gymnastique hommes

    LIRE
  • Haltérophilie hommes

    LIRE
  • Hockey sur gazon femmes

    LIRE
  • Hockey sur gazon hommes

    LIRE
  • Judo hommes

    LIRE
  • Lutte gréco-romaine hommes

    LIRE
  • Lutte libre hommes

    LIRE
  • Nage synchronisée

    LIRE
  • Natation femmes

    LIRE
  • Natation hommes

    LIRE
  • Pentathlon moderne

    LIRE
  • Plongeon femmes

    LIRE
  • Plongeon hommes

    LIRE
  • Sports en démonstration

    LIRE
  • Sports équestres

    LIRE
  • Tennis

    LIRE
  • Tennis de table

    LIRE
  • Tir à l'arc femmes

    LIRE
  • Tir à l'arc hommes

    LIRE
  • Tir femmes

    LIRE
  • Tir hommes

    LIRE
  • Tir mixte

    LIRE
  • Voile femmes

    LIRE
  • Voile hommes

    LIRE
  • Voile mixte

    LIRE
  • Tableau des médailles par pays

    LIRE