CANADA AUX JEUX D'ÉTÉ

1972 - Munich

Du 26 Août au 10 Septembre

Les Jeux de Munich furent ceux d'un seul homme, le nageur Mark Spitz, des États-Unis. Spitz établit un record de tous les temps en gagnant sept médailles d'or (100 m et 200 m style libre, 100 m et 200 m papillon, et les trois relais). C'était plus de médailles d'or que le total réuni de la Grande-Bretagne, de la France et du Canada.

Le 4 septembre, Spitz remportait sa dernière médaille au relais quatre nages. Moins de 24 heures plus tard, 8 terroristes palestiniens, membres du groupe "Septembre noir" qui prônait la destruction d'Israël, firent irruption dans le village olympique et tuèrent 2 athlètes israéliens. Les terroristes prirent 9 otages juifs et exigèrent la libération de 200 prisonniers palestiniens. Le tout se termina par une fusillade à l'aéroport de Munich, où les neuf otages, trois terroristes et un policier perdirent la vie. Le président du C.I.O., Avery Brundage, suspendit les compétitions pendant 34 heures, mais l'olympisme se trouva changé à jamais.

Malgré cette tragédie, les Jeux continuèrent. Roland Matthes, de la R.D.A. remporta deux médailles d'or (100 m, 200 m dos), alors que l'Australienne de 15 ans Shane Gould gagnait trois médailles individuelles (200 m et 400 m style libre et 200 m quatre nages). En athlétisme, Lasse Viren, de la Finlande, triompha au 5 000 mètres et au 10 000 mètres, alors que le Soviétique Valery Borzov remportait l'or au 100 mètres et au 200 mètres. C'est une compatriote de Borzov, Olga Korbut, qui fut la reine des Jeux, car elle récolta quatre médailles, dont trois d'or en gymnastique.

Contre toute attente, l'U.R.S.S. décrocha le titre olympique au basketball, dans la confusion la plus totale. En finale, les États-Unis menaient par un point alors qu'il restait trois secondes à jouer. Les Soviétiques relancèrent l'attaque, mais le ballon quitta le terrain à une seconde de la fin. Une dernière tentative échoua et le match sembla terminé. Soudainement, le secrétaire-général de la Fédération internationale de basketball intervint en affirmant qu'une erreur de chronométrage était survenue lors de la dernière séquence de jeu et que les trois dernières secondes devaient être rejouées. L'U.R.S.S. profita de ce sursis pour marquer un panier et battre les États-Unis pour la première fois de l'histoire des Jeux olympiques, par le score de 51 à 50.

ARTICLES ANNEXES

  • Athlétisme femmes

    LIRE
  • Athlétisme hommes

    LIRE
  • Aviron hommes

    LIRE
  • Boxe hommes

    LIRE
  • Canoë-Kayak femmes

    LIRE
  • Canoë-Kayak hommes

    LIRE
  • Cyclisme hommes

    LIRE
  • Escrime femmes

    LIRE
  • Escrime hommes

    LIRE
  • Gymnastique femmes

    LIRE
  • Gymnastique hommes

    LIRE
  • Haltérophilie hommes

    LIRE
  • Judo hommes

    LIRE
  • Lutte gréco-romaine hommes

    LIRE
  • Lutte libre hommes

    LIRE
  • Natation femmes

    LIRE
  • Natation hommes

    LIRE
  • Pentathlon moderne

    LIRE
  • Plongeon femmes

    LIRE
  • Plongeon hommes

    LIRE
  • Sports équestres

    LIRE
  • Tir à l'arc femmes

    LIRE
  • Tir à l'arc hommes

    LIRE
  • Tir hommes

    LIRE
  • Voile hommes

    LIRE
  • Water-polo hommes

    LIRE
  • Tableau des médailles par pays

    LIRE