HOCKEY

2018-2019 - LNH

Ligue nationale de hockey

Saison de 62 victoires et 128 points pour le Lightning

La saison fut dominée par une équipe, le Lightning de Tampa Bay. L’équipe de la Floride a amassé 128 points, soit 21 points de plus que leur plus proche poursuivant. Et avec 62 victoires, Tampa égalait la marque détenue par les Red Wings de Detroit depuis 1996.

Au cours de la campagne, sept équipes ont congédié leur entraîneur-chef : Chicago, Saint-Louis, Edmonton, Los Angeles, Anaheim, Philadelphie et Ottawa. De ce groupe une seule formation aura réussi à redresser la situation, les Blues qui ont limogé Mike Yeo pour confier le club à Craig Berube. Ce dernier relança la formation qui s’est classée pour les séries éliminatoires. Une grande part du succès de l’équipe revient au jeune gardien de but Jordan Binnington qui présenta un dossier de 24 victoires et quatre défaites et conserva une moyenne de 1,89, la meilleure du circuit.

Une autre belle histoire est celle des Islanders de New York. Malgré le départ de leur joueur vedette John Tavares pour Toronto, la formation new-yorkaise, maintenant dirigée par Barry Trotz, termina au deuxième rang de la section métropolitaine.

Plusieurs joueurs ont atteint des plateaux. Alexander Ovechkin marqua un 650e but en carrière, lui qui termina la saison avec 51 filets pour mériter un autre trophée Maurice-Richard, le huitième de sa carrière.

Carey Price devint le gardien de but des Canadiens avec le plus de victoires en carrière dépassant le légendaire Jacques Plante.

Le 4 décembre 2018, la Ligue nationale annonça l’octroi d’une formation d’expansion à Seattle, qui allait effectuer ses débuts lors de la saison 2021-2022.

Le 10 avril 2019, les séries éliminatoires s’amorcèrent.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 - Classement final 2018-2019

    LIRE
  • 01A - Classements (domicile-extérieur) 2018-2019

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 2018-2019

    LIRE