HOCKEY

1993-1994 - LNH

Ligue nationale de hockey

Enfin la coupe Stanley pour les Rangers

La LNH se donna une nouvelle image avant le début de la saison en remaniant ses divisions. Les divisions Nord-Est et Atlantique composaient l’Association de l’Est, alors que les divisions Centrale et Pacifique étaient dans l’Association de l’Ouest. De plus, le format des séries éliminatoires fut changé : les huit meilleures équipes de chaque association étaient qualifiées, plutôt que les quatre premières formations de chaque division. La LNH accueille deux nouvelles équipes, les Panthers de la Floride et les Mighty Ducks d’Anaheim, cette équipe étant la propriété de Disney. Les North Stars quittèrent le froid du Minnesota pour être relocalisés à Dallas où ils seront maintenant les Stars.

La dernière coupe Stanley remportée par les Rangers de New York datait de 1940. À cette époque leur directeur-gérant était Lester Patrick et la LNH comptait sept équipes, dont les Americans de New York. En 1993-1994, la LNH regroupait 26 clubs, dont trois dans la région new-yorkaise et l’argent pouvait jouer un rôle déterminant dans le succès d’une équipe.

Pour mettre fin à cette séquence infructueuse, les dirigeants des Rangers prirent les grands moyens, c’est-à-dire qu’ils dépensèrent des sommes faramineuses pour acheter cette coupe Stanley. Premièrement, ils embauchèrent, au coût d’un million de dollars par année, Mike Keenan à titre d’entraîneur, lui que plusieurs estimaient comme le meilleur de sa profession. Puis ils firent l’acquisition de deux vétérans : l’ailier droit Steve Larmer et le gardien de but réserviste Glenn Healy. Et les Rangers possédaient une kyrielle de vedettes généreusement rémunérées : Mark Messier, Brian Leetch, Adam Graves, Sergei Zubov, Alexei Kovalev. Messier était le leader incontesté de l’équipe, Graves compta 52 buts, tandis que Leetch et Zubov formèrent le meilleur duo de défenseurs offensifs de la ligue. Les Rangers présentèrent le meilleur dossier du circuit avec 112 points.

En séries, les Rangers battirent aisément les Islanders de New York, puis les Capitals de Washington. La finale de l’Association de l’Est fut chaudement disputée contre les Devils du New Jersey, une équipe très améliorée sous la gouverne de Jacques Lemaire. Ce dernier imposa un système de jeu défensif très rigide qui fit des Devils la deuxième meilleure formation du circuit. Les Devils du New Jersey menaient dans la série trois victoires à deux, quand Mark Messier poussa un cri de ralliement, jurant que les Rangers gagneraient le sixième match et la série. Les prédictions de Messier se réalisèrent, bien que New York eût la frousse dans le match décisif : il ne restait que sept secondes à jouer en troisième période quand Claude Lemieux des Devils créa l’égalité 1 à 1, mais Stéphane Matteau joua les héros en inscrivant le but vainqueur en deuxième période de prolongation.

En finale pour la première fois depuis 1979, les Rangers débutèrent la série en force contre Vancouver, gagnant trois des quatre premiers matchs. Les Canucks n’abdiquèrent pas et remportèrent les deux parties suivantes, forçant la présentation d’un septième match au Madison Square Garden de New York. Cette fois, les Rangers ne manquèrent pas leur chance, triomphant 3 à 2. Pour la première fois en 54 années, les Rangers étaient champions de la coupe Stanley.

Plusieurs exploits dignes de mention survinrent au cours de la saison. Le 23 mars, Wayne Gretzky marqua son 802e but en carrière pour battre le record de 801 buts détenu par Gordie Howe. Gretzky termina la saison avec 130 points et fut le meilleur pointeur de la LNH pour la dixième fois de sa glorieuse carrière. Le 5 décembre, Mike Gartner devint le sixième joueur de l’histoire à atteindre le plateau de 600 buts en carrière. Le 2 février 1994, les Red Wings de Detroit battaient le Lightning de Tampa Bay, permettant à Scotty Bowman de savourer une 1000e victoire dans la LNH (incluant les séries éliminatoires). Le gardien de but Dominik Hasek des Sabres de Buffalo a connu une saison sensationnelle conservant une moyenne de 1,95 et pour la première fois en 20 ans un gardien réussit à garder sa moyenne sous les deux buts par matchs. Hasek reçut les trophées Georges-Vézina et William-M.-Jennings.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1993-1994

    LIRE
  • 01a - Classements (domicile-extérieur) 1993-1994

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires (1/2) 1993-1994

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires (2/2) 1993-1994

    LIRE
  • 03 – Trophées 1993-1994

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1993-1994

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1993-1994

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1993-1994

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1994

    LIRE
  • Anaheim, Mighty Ducks - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Anaheim, Mighty Ducks - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Blackhawks - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Blackhawks - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Dallas, Stars - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Dallas, Stars - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Floride, Panthers - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Floride, Panthers - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Ottawa, Sénateurs - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Ottawa, Sénateurs - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • San Jose, Sharks - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • San Jose, Sharks - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Tampa Bay, Lightning - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Tampa Bay, Lightning - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1993-1994 (calendrier)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1993-1994 (statistiques)

    LIRE