HOCKEY

1989-1990 - LNH

Ligue nationale de hockey

Wayne Gretzky devance Gordie Howe

Le Northlands Coliseum d’Edmonton fut pendant 10 ans le théâtre des exploits de Wayne Gretzky. Pendant toutes ces années, Gretzky étourdit les défensives adverses, effectua ses nombreux tours de magie sur glace et amassa des points comme jamais un joueur ne l’avait fait avant lui. Le 15 octobre 1989, il y réalisa son plus grand exploit, cette fois dans l’uniforme des Kings de Los Angeles.

Habituellement un match disputé aussitôt en saison ne suscite rarement autant d’intérêt. Mais ce soir-là, il y avait de l’électricité dans l’air du Northlands Coliseum, les 17 503 spectateurs savaient qu’un événement historique était sur le point de se produire sous leurs yeux. Wayne Gretzky amorça le match avec 1849 points, soit un point de moins que le record de tous les temps que détenait Gordie Howe. Gretzky ne prit pas de temps pour égaler le record : il récolta une mention d'aide sur le but de Bernie Nicholls en première période. Tout au long de la rencontre, il fut victime d’une étroite surveillance. Les Oilers menaient 5-4 avec une minute à jouer en troisième période et il semblait évident que Gretzky briserait le record à son prochain match. Mais avec 53 secondes à jouer, il s’empara de la rondelle et déjoua Bill Ranford pour obtenir son 1851e point. Sa soirée de travail ne fut pas terminée : il compta le but vainqueur en prolongation. L’exploit de Gretzky est remarquable puisqu’il récolta son 1850e point à son 780e match, alors que Howe prit 1767 parties pour compter les siens.

Wayne Gretzky termina la saison au sommet des pointeurs avec 142 points, dont 40 buts. Il devança Mark Messier des Oilers par 13 points. Mario Lemieux, qui fut incommodé toute la saison par une blessure au dos, amassa 123 points, dont 45 buts en seulement 59 matchs.

Au cours des années 1950 et 1960, l’ailier gauche Bobby Hull fut la terreur des gardiens de but avec son puissant lancé-frappé. En carrière il compta 610 buts et atteignit le plateau des 50 buts à cinq reprises. L’instinct du marqueur était héréditaire chez les Hull, puisque son fils Brett était l’égal de son père, mais sur le flanc droit. Brett Hull, des Blues de Saint Louis, compta 72 buts, un nouveau record pour un ailier droit.

Aucune équipe n’était largement favorite pour remporter la coupe Stanley, puisqu’aucune formation ne domina en saison. Les Bruins de Boston, seule équipe à avoir amassé plus de 100 points, atteignirent la finale de la coupe Stanley après avoir éliminé Hartford, Montréal et Washington. Ils eurent rendez-vous avec les Oilers d’Edmonton qui avaient préalablement battu Winnipeg, Los Angeles et Chicago.

Grâce au jeu inspiré de leur gardien de but Bill Ranford, les Oilers ont vaincu les Bruins en cinq matchs. Après le départ de Gretzky, un nouveau leader émergea du vestiaire des Oilers : Mark Messier récolta 129 points, dont 45 buts et qui a reçu le trophée Hart. En séries éliminatoires, Ranford a excellé et il a mérité le trophée Conn-Smythe.

La saison 1989-1990 marqua le début de l’invasion de la LNH par les talentueux hockeyeurs soviétiques: Igor Larionov et Vladimir Krutov avec les Canucks de Vancouver, Alexander Mogilny avec les Sabres de Buffalo et Sergei Makarov avec les Flames de Calgary. Makarov, âgé de 31 ans, récolta 86 points et reçut le trophée Calder. L’année suivante la LNH décida que seuls les joueurs âgés de moins de 26 ans étaient admissibles au trophée Calder.

Les Nordiques de Québec connurent une saison très difficile, malgré le retour de Michel Bergeron comme entraîneur. Les Nordiques n’amassèrent que 12 victoires et 31 points, la pire performance depuis les Capitals de Washington qui n’avaient récolté que 21 points en 1974-1975.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1989-1990

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires (1/2) 1989-1990

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires (2/2) 1989-1990

    LIRE
  • 03 – Trophées 1989-1990

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1989-1990

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1989-1990

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1989-1990

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1990

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Blackhawks - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Blackhawks - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1989-1990 (calendrier)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1989-1990 (statistiques)

    LIRE