HOCKEY

1985-1986 - LNH

Ligue nationale de hockey

Des recrues mènent les Canadiens à la coupe Stanley

Ils semblaient invincibles les Oilers d’Edmonton. Double champion de la coupe Stanley, ils ont présenté encore une fois le meilleur dossier : 56 victoires, 17 défaites, 7 matchs nuls et 119 points. Ils ont remporté le premier trophée du Président remis à l’équipe ayant terminé au premier rang du classement général.

Et les vedettes des Oilers étaient dans une forme resplendissante. Wayne Gretzky a connu une autre saison exceptionnelle avec une récolte de 52 buts, 163 passes et 215 points. Le plus grand fabriquant de jeux de l’histoire du hockey a établi des records pour le plus de points et de passes en une saison. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il a récolté 163 assistances, alors que Mario Lemieux des Penguins de Pittsburgh fut le deuxième pointeur de la ligue avec 141 points. Le compagnon de Gretzky, Jari Kurri a marqué 68 buts et est devenu le premier Européen à dominer la LNH au chapitre des buts. Paul Coffey, quant à lui, se voulait le défenseur le plus productif à l’offensive depuis Bobby Orr. Il a amassé 48 buts, brisant le record de 46 buts de Bobby Orr, et 138 points, passant à un point de la marque de 139 points du célèbre défenseur des Bruins. De plus, il a obtenu un point lors de 28 matchs consécutifs, un record pour un défenseur. Avec une telle équipe, les Oilers semblaient en route vers une troisième coupe Stanley d’affilée.

Mais les séries éliminatoires réservent toujours beaucoup de surprises, on n’a qu’à penser à l’élimination rapide des Oilers en 1982 aux mains des Kings de Los Angeles. Et 1986 n’a pas fait exception à cette règle. Trois des quatre champions de section sont éliminés dès les demi-finales de division : Québec a perdu en trois matchs contre Hartford, Philadelphie s’est incliné en cinq matchs devant les Rangers de New York et Chicago a été balayé en trois parties par Toronto. Les Oilers d’Edmonton n’ont eu aucune difficulté à battre les Canucks de Vancouver et ont eu rendez-vous en finale de division avec leurs rivaux de l’Alberta, les Flames de Calgary.

La série s’est rendu à la limite des sept parties et le match décisif était à égalité avec moins de six minutes à jouer en troisième période quand le défenseur recrue des Oilers Steve Smith tenta une passe en diagonale depuis l’arrière de la ligne des buts : la rondelle ricocha contre le patin de gardien de but Grant Fuhr et entra dans son propre but. Ce fut le but victorieux, crédité à Perry Berezan, et les Flames éliminèrent, contre toute attente, les Oilers d’Edmonton.

Une équipe a survécu à l’hécatombe des favoris : les Canadiens de Montréal. Peu de gens accordaient des chances aux Glorieux de remporter la coupe Stanley. Une équipe qui alignait une dizaine de joueurs recrues et qui était dirigée par Jean Perron, un entraîneur recrue, ne semblait pas toute désignée pour rafler les grands honneurs. Les Canadiens, menés par deux recrues, le gardien de but Patrick Roy qui a été magistral et Claude Lemieux qui a enfilé les buts gagnants au même rythme que Maurice Richard, ont éliminé successivement les Bruins de Boston, les Whalers de Hartford (en sept parties, le but vainqueur est compté en prolongation par Claude Lemieux) et les Rangers de New York.

Puis les Canadiens ont affronté les Flames de Calgary, dans la première finale de la coupe Stanley toute canadienne depuis 1967. Après avoir perdu le premier match au Saddledome de Calgary, les Canadiens ont gagné les quatre parties suivantes et ont remporté leur vingt-troisième coupe Stanley. Patrick Roy, qui a conservé une moyenne de 1,92 en séries, a mérité le trophée Conn-Smythe et Claude Lemieux a compté 10 buts, dont quatre furent victorieux.

Deux joueurs ont atteint le plateau des 500 buts en carrière : Mike Bossy des Islanders de New York a réussi l’exploit le 2 janvier contre Boston, alors que Gilbert Perreault a fait de même le 9 mars contre le New Jersey. Bossy a marqué son 500e but à son 647e match, un record.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1985-1986

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1985-1986

    LIRE
  • 03 – Trophées 1985-1986

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1985-1986

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1985-1986

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1985-1986

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1986

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1985-1986 (calendrier)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1985-1986 (statistiques)

    LIRE