HOCKEY

1982-1983 - LNH

Ligue nationale de hockey

Une quatrième coupe Stanley consécutive pour les Islanders

Avant le début de la saison, le millionnaire John McMullen, propriétaire des Astros de Houston au baseball, a fait l’acquisition des Rockies du Colorado et les a déménagé à East Rutherford dans l’État du New Jersey. Le transfert de la concession a coûté cher à McMullen, puisqu’il a dû payer 30 millions de dollars en compensation aux Rangers de New York, aux Islanders de New York et aux Flyers de Philadelphie pour être venu s’établir dans leur territoire. La nouvelle équipe, qui va évoluer dans la division Patrick, se nommera les Devils du New Jersey. Les Devils furent aussi pitoyables que les Rockies avec une récolte de 48 points.

Une autre équipe de la région new-yorkaise a fait parler d’elle : les Islanders de New York en quête d’une quatrième coupe Stanley d’affilée, exploit que les Canadiens de Montréal ont réalisé à deux reprises (1956 à 1960 et 1976 à 1979). Les Islanders ont connu une campagne difficile, par rapport à leur standard d’excellence habituel, avec une récolte de 96 points. Tout au long de l’année leur offensive a eu des ratées. Par contre leur défensive, la meilleure de la LNH, a compensé pour cette faiblesse.

Les Islanders se sont qualifiés pour la finale de la coupe Stanley et ont affronté les Oilers d’Edmonton et Wayne Gretzky. Les Oilers ont continué de vivre par l’offensive avec 424 buts marqués et avec quatre joueurs ayant atteint le plateau des 100 points : Gretzky a obtenu 196 points, dont 71 buts, Mark Messier en a amassé 106, alors que Glenn Anderson et Jari Kurri en ont récolté 104. En séries les Oilers ont été impitoyables ; ils ont atteint la finale en remportant 11 de leurs 12 matchs. Mais les Islanders, une équipe beaucoup plus expérimentée, les balayèrent en quatre parties, démontrant qu’une bonne défensive pouvait toujours gagner des championnats. Dans le premier match, présenté à Edmonton, Billy Smith des Islanders, qui fut en état de grâce tout au long des éliminatoires, réussit un jeu blanc de 2-0 et donna le ton à la finale. Les New-Yorkais limitèrent puissante offensive des Oilers à six buts, alors que Gretzky ne récolta que quatre passes.

Mike Bossy a réussi une autre saison exceptionnelle avec 60 buts et 118 points. Il atteignait le plateau des 50 buts pour une sixième saison d’affilée (égalant le record de Guy Lafleur) et il devenait le premier joueur à inscrire au moins 60 buts pendant trois saisons consécutives. De plus, il a continué d’exceller en séries éliminatoires, puisqu’il a établi un record avec cinq buts gagnants.

Marcel Dionne a connu une saison de 107 points, dont 56 buts. C’était sa septième campagne avec au moins 100 points ; il brisait le record que détenaient conjointement Bobby Orr et Guy Lafleur. Le 14 décembre, il est devenu le neuvième joueur à atteindre le plateau de 500 buts.

Le gardien de but Pete Peeters, gagnant du trophée Georges-Vézina, fut invisible pendant 31 matchs consécutifs, menant les Bruins de Boston  au meilleur dossier du circuit, alors que le vétéran Lanny McDonald de Flames de Calgary qui n’avait jamais marqué plus de 47 buts en une saison explosa pour 66 buts.

À Québec, le trio des frères Stastny fit des ravages. Peter, Anton et Marian amassèrent 295 points, dont 115 buts, mais ils n’étaient pas les seuls à diriger la puissante offensive québécoise puisque l’ailier gauche Michel Goulet a obtenu 105 points, dont 57 buts.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1982-1983

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1982-1983

    LIRE
  • 03 – Trophées 1982-1983

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1982-1983

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1982-1983

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1982-1983

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1983

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Calgary, Flames - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • New Jersey, Devils - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1982-1983 (calendrier)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1982-1983 (statistiques)

    LIRE