HOCKEY

1979-1980 - LNH

Ligue nationale de hockey

Une seule ligue à 21 équipes ; l'AMH est morte

Depuis sept saisons la Ligue nationale de hockey et l’Association mondiale de hockey se livraient une guerre sans merci, mais en juin 1979 une trêve est survenue quand les deux ligues se sont fusionnées. La LNH accepta dans ses rangs quatre équipes de la défunte AMH : les Nordiques de Québec, les Jets de Winnipeg, les Oilers d’Edmonton et les Whalers de Hartford. La LNH ne qualifia pas cet accroissement de ses cadres comme une fusion, mais comme une expansion, car la LNH n’aurait jamais accepté de fusionner avec un circuit qu’elle jugeait de calibre inférieur.

Les quatre nouvelles concessions ont connu des débuts difficiles, seul les Whalers de Hartford et les Oilers d’Edmonton se sont qualifiés pour les éliminatoires. Il faut dire que ces quatre nouvelles équipes furent dépouillées de leurs meilleurs éléments, car ils ne pouvaient que conserver que deux gardiens de but et deux patineurs de leur alignement de la saison 1978-1979. Les Oilers d’Edmonton ont gardé dans leur rang le jeune joueur de centre Wayne Gretzky et à sa première saison il a obtenu 137 points, dont 51 buts et a terminé à égalité avec Marcel Dionne des Kings de Los Angeles au sommet des pointeurs. Malheureusement pour lui, le trophée Art-Ross alla à Dionne en vertu de son plus grand nombre de buts (53 contre 51), mais il obtint le trophée Hart. Le trophée Calder, décerné à la meilleure recrue lui échappa aussi, car à titre d’ancien joueur de l’AMH il n’était éligible.

Rien ne laissait présager que les Islanders de New York étaient en route vers une première conquête de la coupe Stanley ; au cours des cinq premiers mois de la saison ils présentaient une moyenne de 0,500. Mais le 10 mars, ils firent l’acquisition du joueur de centre Butch Goring des Kings de Los Angeles en retour de Dave Lewis et Billy Harris. Dès lors la fortune du club changea ; les Islanders conclurent la saison sur une série de 12 matchs sans défaite. Pour la première fois de leur histoire, les Islanders atteignirent la finale de la coupe Stanley, après avoir éliminé les Kings de Los Angeles, les Bruins de Boston et les Sabres de Buffalo.

En finale, ils furent confrontés aux puissants Flyers de Philadelphie, la meilleure équipe en saison avec un dossier de 116 points. Du 14 octobre 1979 au 6 janvier 1980, les Flyers furent invaincus pendant 35 matchs (25 victoires et 10 matchs nuls), un record de la LNH et du sport professionnel nord-américain. Mais les Islanders étaient l’équipe de la destinée ; après tant d’année d’échec en séries éliminatoires, la coupe Stanley ne pouvait ne leur échapper. Ils gagnèrent la série en six matchs. Le match décisif alla en prolongation et Bob Nystrom déjoua le gardien de but Pete Peeters pour donner la victoire aux siens.

Scotty Bowman occupait maintenant les postes de directeur-gérant et d’entraîneur des Sabres de Buffalo qui présentèrent le deuxième meilleur dossier de la LNH. Les North Stars du Minnesota, un club très prometteur, élimina les Canadiens de Montréal en quarts de finale. Les Canadiens ne purent égaler le record de cinq coupes Stanley consécutives de l’édition 1956-1960 des Canadiens.

Sur le plan individuel, Guy Lafleur récolta 125 points, dont 50 buts et devint le premier joueur à atteindre le plateau des 50 buts lors de six saisons consécutives. Son coéquipier Pierre Larouche marqua aussi 50 buts et devint le premier le joueur à réussir un tel exploit avec deux équipes (il marqua 53 buts en 1975-1976 avec les Penguins de Pittsburgh). Le 28 novembre, Billy Smith des Islanders de New York devint le premier gardien de but à compter un but. L’exploit survint contre Colorado, alors qu’un joueur des Rockies marqua dans son propre filet : le but fut accordé à Smith, le dernier joueur des Islanders à avoir touché la rondelle.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1979-1980

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1979-1980

    LIRE
  • 03 – Trophées 1979-1980

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1979-1980

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1979-1980

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1979-1980

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1980

    LIRE
  • Atlanta, Flames - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Atlanta, Flames - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Colorado, Rockies - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Colorado, Rockies - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Edmonton, Oilers - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Hartford, Whalers - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Québec, Nordiques - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1979-1980 (calendrier)

    LIRE
  • Winnipeg, Jets - 1979-1980 (statistiques)

    LIRE