HOCKEY

1977-1978 - LNH

Ligue nationale de hockey

Lafleur et Bossy : deux ailiers droits dans une classe à part

Deux ailiers droits issus de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont fait la nouvelle en 1977-1978. Le premier, Guy Lafleur, était déjà connu du public, lui que plusieurs jugeaient comme le meilleur joueur au monde. Lafleur était la pierre angulaire de la nouvelle dynastie des Canadiens de Montréal. Il a été le meilleur pointeur de la ligue pour la troisième saison d’affilée avec une production de 132 points, dont 60 buts un record pour un ailier droit et a obtenu un deuxième trophée Hart consécutif. En 1977-1978, il a mené les Canadiens à un dossier impressionnant de 59 victoires, 10 défaites, 11 matchs nuls et 129 points. Une légère baisse de régime pour l’équipe montréalaise par rapport à la saison précédente, mais personne leurs en ont tenu rigueur, puisqu’ils ont gagné une autre coupe Stanley.

L’autre ailier droit fut Mike Bossy, une recrue, qui fut choisi au quinzième rang lors du repêchage de juin 1977. Plusieurs mirent en doute son courage lors des parties à l’étranger, mais Bossy leur prouva le contraire. Dans l’uniforme des Islanders, il marqua 53 buts, un record pour une recrue et mérita le trophée Calder. Bossy s’est joint à une jeune équipe qui regorgeait de talent avec les Denis Potvin, Bryan Trottier, Clark Gillies, Bob Bourne, Billy Smith et Glenn Resch. Les Islanders représentaient l’équipe de l’avenir, celle qui allait prendre un jour le relais des Canadiens de Montréal à titre de puissance de la LNH. En 1977-1978, ils ont terminé au troisième rang du classement général avec 111 points, tandis que Bryan Trottier fut le deuxième meilleur pointeur de la ligue avec 123 points.

Mais on ne devient champion de la coupe Stanley du jour au lendemain et les Islanders ont eu un apprentissage difficile. En quarts de finale, ils ont affronté les Maple Leafs de Toronto, une bonne équipe, mais qui n’était pas favorite pour tout rafler. Après six parties la série était égale, les deux équipes ayant gagné leurs trois matchs à domicile. Le match décisif a eu lieu au Nassau Coliseum, domicile des Islanders, et les Leafs ont joué les trouble-fêtes : à quatre minutes treize secondes de la prolongation, Lanny McDonald enfila le but de la victoire qui élimina les Islanders.

La finale de la coupe Stanley opposa, pour une deuxième année consécutive, les Canadiens de Montréal et les Bruins de Boston. Cette fois, les Bruins gagnèrent deux matchs, mais les Canadiens furent beaucoup trop forts. Portés par Guy Lafleur et Larry Robinson, gagnant du trophée Conn-Smythe, les Canadiens remportèrent leur troisième coupe Stanley consécutive.

Clarence Campbell occupait le poste de président de la LNH depuis 1946 et plusieurs propriétaires d’équipes jugèrent que l’administration de la ligue avait besoin de sang neuf. C’est ainsi que deux influents propriétaires, Bill Wirtz des Black Hawks de Chicago et Bruce Norris des Red Wings de Detroit, appuyèrent la candidature de John Ziegler, un avocat et membre du bureau des gouverneurs, au poste de président. Ce dernier proposait de mettre fin aux querelles entre la LNH et l’AMH, pour ensuite éliminer la ligue rivale. Après être devenu le quatrième président de l’histoire de la LNH le 4 septembre 1977, Ziegler commença des négociations secrètes avec le président de l’AMH Howard Baldwin. Une nouvelle ère de hockey était sur le point de s’amorcer.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1977-1978

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1977-1978

    LIRE
  • 03 – Trophées 1977-1978

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1977-1978

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1977-1978

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1977-1978

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1978

    LIRE
  • Atlanta, Flames - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Atlanta, Flames - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Buffalo, Sabres - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Cleveland, Barons - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Cleveland, Barons - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Colorado, Rockies - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Colorado, Rockies - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Islanders - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Vancouver, Canucks - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1977-1978 (calendrier)

    LIRE
  • Washington, Capitals - 1977-1978 (statistiques)

    LIRE