HOCKEY

1969-1970 - LNH

Ligue nationale de hockey

Bobby Orr au sommet de son art

Ce n’était qu’une question de temps avant que les Bruins de Boston deviennent l’équipe dominante de la LNH. Avec des joueurs comme Bobby Orr, Phil Esposito, John Bucyk, Ken Hodge, Gerry Cheevers, Ted Green, John McKenzie et Ed Johnston, les Bruins possédèrent les éléments nécessaires pour tout rafler.

La saison débuta tragiquement pour les Bruins. Le 21 septembre, ils disputèrent un match préparatoire à Ottawa contre les Blues de Saint Louis. À la fin de la première période, une altercation à coups de bâton éclata entre Ted Green et Wayne Maki, et alors que tout semblait terminé, Maki frappa violemment Green à la tête avec son bâton. Green chuta lourdement sur la glace, victime d’une fracture du crâne. Le président Clarence Campbell punit les deux joueurs pour leur mauvaise conduite : Maki fut suspendu pour 30 matchs et Green pour 13 matchs, mais il rata la saison en entier en raison de la gravité de sa blessure.

Dans la division Est plusieurs luttes furent captivantes. Chicago et Boston bataillèrent pour la première position tout au long de la saison et les deux clubs récoltèrent 99 points, mais les Black Hawks finirent premier en raison de leur plus grands nombres de victoires. La lutte pour la quatrième place fut tout aussi passionnante. Les Rangers de New York et les Canadiens de Montréal présentèrent des dossiers identiques de 38 victoires, 22 défaites et 16 matchs nuls, mais les Rangers furent qualifiés pour les séries parce qu’ils avaient marqué deux buts de plus que les Canadiens. Dans la division Est, Montréal et Toronto furent exclus des séries et pour la première fois de l’histoire de la LNH, aucune équipe canadienne ne participa aux éliminatoires.

À Boston, Bobby Orr émergea comme le meilleur joueur de la ligue. Orr pouvait tout faire sur la glace : arrêté une poussée offensive de l’adversaire et relancer l’attaque, préparer des jeux pour ses coéquipiers ou bien marquer des buts. Contrairement aux autres défenseurs, Orr aimaient transporter la rondelle en zone adverse pour ensuite la remettre à un coéquipier ou lancer lui-même au but. En 1969-1970, il fit ce qu’aucun défenseur n’avait fait auparavant : il atteignit le plateau des 100 points, explosant pour 120 points, dont 33 buts et 87 passes. Orr termina au premier rang des pointeurs devant son coéquipier Phil Esposito qui en amassa 99.

Portés par le joueur vedette, les Bruins battirent en quarts de finale les Rangers de New York en six matchs, puis en demi-finales ils ont haché menu les Black Hawks de Chicago en quatre parties. En finale, les Bruins affrontèrent les Blues de Saint Louis et remportèrent facilement les trois premières parties. Le quatrième match se rendit en prolongation et Bobby Orr marqua le but le plus célèbre de sa carrière : alors qu’on lui fit sauter les patins, Orr déjoua Glenn Hall pour le but de la victoire. Il s’agissait de la première coupe Stanley en 29 ans pour Boston.

Bobby Orr devint le premier joueur à mériter quatre trophées individuels lors de la même saison : Art-Ross, Hart, James-Norris et Conn-Smythe. Tony Esposito, des Black Hawks de Chicago et le frère de Phil, remporta le trophée Georges-Vézina et le trophée Calder.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1969-1970

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1969-1970

    LIRE
  • 03 – Trophées 1969-1970

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1969-1970

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1969-1970

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1969-1970

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1970

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Oakland, Seals - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Oakland, Seals - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1969-1970 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1969-1970 (statistiques)

    LIRE