HOCKEY

1968-1969 - LNH

Ligue nationale de hockey

Esposito, Hull et Howe

Jamais le hockey de la ligue nationale n’aura été axé autant sur l’offensive qu’en 1968-1969. Deux générations de joueurs talentueux menaient l’attaque partout à travers le circuit. L’ancienne génération des Gordie Howe, Bobby Hull, Stan Mikita et Frank Mahovlich entre autres continua d’amasser les points à un rythme infernal. La nouvelle génération prit également d’assaut la LNH : les Phil Esposito, Bobby Orr, Jean Ratelle et Red Berenson établirent de nouveaux records.

Plusieurs records furent en danger : le plus de points (97) que détenaient conjointement Stan Mikita et Bobby Hull ; le plus de buts (54) par Hull ; le plus d’assistances (62) par Mikita. Gordie Howe, des Red Wings de Detroit, âgé de 40 ans et à sa 23e saison dans la LNH connut la plus belle saison de sa carrière sur le plan offensif avec 103 points, dont 44 buts. Bobby Hull des Black Hawks fit encore mieux avec 107 points, dont 58 buts. Pour la quatrième fois de sa carrière il atteignit le plateau des 50 buts. Mais Phil Esposito des Bruins de Boston surpassa ces deux légendes du hockey en amassant 126 points et 77 assistances, deux records. Esposito remporta le trophée Art-Ross et le trophée Hart, alors que les Bruins devinrent la première équipe à compter plus de 300 buts en une saison.

Le 7 novembre, Red Berenson des Blues de Saint Louis compta six buts contre les Flyers de Philadelphie dans une victoire de 8-0. Les Blues ne furent pas reconnus pour leur offensive, mais plutôt pour leur excellence en défensive. L’équipe que dirigeait Scotty Bowman misait sur deux grands gardiens de but, Glenn Hall et Jacques Plante qui effectua un retour au jeu après une retraite de trois ans, et n’accorda que 157 buts. Saint Louis remporta le titre de la division Ouest avec 88 points et forma, de loin, la meilleure équipe d’expansion. Composés de joueurs expérimentés qui avait une bonne éthique de travail, les Blues furent la seule équipe de la division ouest capable de rivaliser avec les équipes établies.

Le 16 février, Alex Delvecchio devint le troisième joueur à récolter 1 000 points en carrière, après son coéquipier Gordie Howe et Jean Béliveau. Il amassa ce point avec une assistance contre les Kings de Los Angeles.

Les Canadiens présentèrent le meilleur dossier de la ligue avec 103 points, trois de plus que les Bruins de Boston. Ces deux équipes, favorites pour gagner la coupe Stanley, s’affrontèrent en demi-finale. Les Canadiens remportèrent les deux premiers matchs de la série en prolongation, sur des buts de Ralph Backstrom et Mickey Redmond. Les Bruins revinrent en force gagnant les matchs 3 et 4, mais furent éliminés en six matchs. Lors du match décisif, Jean Béliveau marqua le but vainqueur en deuxième période de prolongation.

Pour une deuxième année consécutive la finale opposa les Canadiens aux Blues de Saint Louis. Les Blues atteignirent la finale après avoir vaincu successivement les Flyers de Philadelphie en quatre matchs, puis les Kings de Los Angeles aussi en quatre parties. Mais encore une fois, les Canadiens furent trop forts, balayant les Blues en quatre matchs, au cours desquels ils marquèrent 12 buts contre trois.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1968-1969

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1968-1969

    LIRE
  • 03 – Trophées 1968-1969

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1968-1969

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1968-1969

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1968-1969

    LIRE
  • 07 – Repêchage amateur 1969

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Los Angeles, Kings - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Minnesota, North Stars - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Oakland, Seals - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Oakland, Seals - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Philadelphie, Flyers - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Pittsburgh, Penguins - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Saint Louis, Blues - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1968-1969 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1968-1969 (statistiques)

    LIRE