HOCKEY

1958-1959 - LNH

Ligue nationale de hockey

Le revirement inespéré des Maple Leafs de Toronto

L’histoire de ce début de saison était la quête pour une quatrième coupe Stanley consécutive des Canadiens de Montréal. Ils étaient tellement puissants que peu de gens doutaient d’eux. Les Canadiens ont présenté le meilleur dossier de la ligue avec 91 points, soit 18 de plus que les Bruins de Boston en deuxième position. Pour une quatrième saison consécutive, Montréal avait la meilleure offensive (258 buts marqués) et la meilleure défensive (158 buts accordés).

Dickie Moore a remporté un deuxième titre consécutif des marqueurs avec une production de 96 points ; il battait ainsi le record de 95 points que détenait Gordie Howe depuis 1953. Jean Béliveau fut le deuxième marqueur avec 91 points. Les Canadiens devenaient la première équipe depuis les Bruins de Boston de 1929-1930 à aligner deux marqueurs de plus de quarante buts : Jean Béliveau (45) et Dickie Moore (41). Jacques Plante a mérité un quatrième trophée Georges-Vézina consécutif et, surprise, le trophée James-Norris ne fut gagné par Doug Harvey, mais plutôt par son coéquipier Tom Johnson.

Mais au mois de mars, l’attention du public fut attirée par les Maple Leafs de Toronto. Cette équipe vécut de nombreux changements en début de saison. Pour la première fois depuis 1927-1928, Conn Smythe quitta complètement la direction du club. Punch Imlach fut le nouveau directeur-gérant et aussitôt il chercha le meilleur homme pour diriger le club. Il arrêta son choix sur lui-même. Imlach procéda à plusieurs changements et fit l’acquisition du gardien de but Johnny Bower, de Carl Brewer et de Bert Olmstead.

Tout au long de la saison, les Leafs occupèrent le cinquième rang. Le samedi 14 mars ils furent à sept points des Rangers de New York qui occupaient le quatrième rang, avec cinq matchs à disputer à la saison. Ce samedi-là Toronto amorça une série de deux matchs en deux jours contre New York. Une seule victoire des Rangers et Toronto était éliminé des séries. C’est à ce moment  les Maple Leafs exécutèrent l’un des revirement les spectaculaires du hockey. Toronto gagna les deux matchs et conserva des chances de participer aux séries. Le dimanche 22 mars, dernier jour de la saison, Toronto occupait toujours le cinquième rang au classement à un point des Rangers. Pour accéder aux éliminatoires, Toronto devait gagner contre Detroit et espérer une défaite de New York contre Montréal. Les Rangers échappèrent une avance et s’inclinèrent 4-2, alors que les Leafs comblèrent un déficit de deux buts pour l’emporter 6-4. Pratiquement éliminés une semaine avant la fin de la saison, les Leafs se classèrent pour les éliminatoires par un point.

En demi-finale les Maple Leafs, épuisés par cette fin de saison endiablée, perdirent les deux premiers matchs de la série contre Boston, mais revinrent en force pour remporter la série en sept matchs. En finale, ils affrontèrent les Canadiens de Montréal, mais ils ne purent rien contre cette formidable équipe de hockey. Montréal battit Toronto en cinq parties et remporta une quatrième coupe Stanley consécutive, un nouveau record de la LNH.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1958-1959

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1958-1959

    LIRE
  • 03 – Trophées 1958-1959

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1958-1959

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1958-1959

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1958-1959

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1958-1959 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1958-1959 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1958-1959 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1958-1959 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1958-1959 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1958-1959 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1958-1959 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1958-1959 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1958-1959 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1958-1959 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1958-1959 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1958-1959 (statistiques)

    LIRE