HOCKEY

1956-1957 - LNH

Ligue nationale de hockey

Création de l'Association des joueurs de la Ligue nationale

Au mois d’octobre 1956, Montréal fut le site de la présentation du match des étoiles. C’est à cette occasion qu’est née l’idée constituer une association des joueurs. Sous le leadership de l’ailier gauche des Red Wings Ted Lindsay l’association a vu le jour. Lindsay a recruté des représentants dans chacune des équipes : Doug Harvey (Canadiens de Montréal), Jimmy Thomson (Maple Leafs de Toronto), Fern Flaman (Bruins de Boston), Bill Gadsby (Rangers de New York) et Gus Mortson (Black Hawks de Chicago). Le 11 février 1957, l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey est officiellement constituée et Lindsay en fut le premier président.

La réaction des propriétaires fut immédiate ; ils cherchèrent par tous les moyens à détruire l’Association maudite. Le plus virulent du groupe, Conn Smythe des Maple Leafs de Toronto, s’en prit personnellement à Jimmy Thomson. Smythe ordonna à son directeur-gérant Hap Day de ne pas l’utiliser. Éventuellement Day prit position en faveur des joueurs, ce qui entraîna son congédiement. Partout à travers la ligue, les joueurs qui militaient en faveur de l’Association étaient victime de persécution.

Le coup le plus dur contre les joueurs fut porté par le président de la LNH Clarence Campbell lorsqu’il s’affirma près à abolir leur fond de pension s’ils se conduisaient mal. L’Association a tenu le coup, et au terme de la saison les propriétaires répliquèrent à leur manière. Jack Adams échangea Ted Lindsay aux Black Hawks de Chicago, la pire équipe. Conn Smythe fit de même avec Jimmy Thomson. À Montréal, Doug Harvey fut épargné car il représentait un rouage tellement important à l’équipe. Au cours de la saison suivante, l’Association des joueurs perdit plusieurs membres et cessa ses activités ; il faudra attendre une décennie avant qu’elle revive. Les propriétaires avaient gagné la première bataille.

Au début de la saison, un nouveau règlement est mis en place ; lorsqu’une équipe marquera un but en supériorité numérique, le joueur pénalisé reviendra au jeu, mettant ainsi fin à l’avantage d’un joueur. Auparavant le joueur devait purger sa pénalité en entier. Mais une équipe comme les Canadiens de Montréal qui possédait beaucoup de joueurs talentueux en attaque profitait de cette situation pour inscrire plus d’un but. Le règlement est changé tellement que les Canadiens excellaient dans cette facette du jeu.

Gordie Howe, des Red Wings de Detroit, remporta son cinquième titre des marqueurs avec une production de 89 points, dont 44 buts. Il remporta le trophée Hart et aida les Red Wings à présenter le meilleur dossier de la LNH. En demi-finales, ils furent cependant battus par les Bruins de Boston en cinq matchs.

En finale, Boston affronta les Canadiens de Montréal. Maurice Richard donna le ton à la série dès le premier match avec une performance de quatre buts dans une victoire de 5-1. Les Bruins se butèrent à un Jacques Plante au sommet de son art, lui qui limita Boston à six buts en cinq parties. Montréal remporta sa deuxième coupe Stanley consécutive.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1956-1957

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1956-1957

    LIRE
  • 03 – Trophées 1956-1957

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1956-1957

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1956-1957

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1956-1957

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1956-1957 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1956-1957 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1956-1957 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1956-1957 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1956-1957 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1956-1957 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1956-1957 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1956-1957 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1956-1957 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1956-1957 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1956-1957 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1956-1957 (statistiques)

    LIRE