HOCKEY

1945-1946 - LNH

Ligue nationale de hockey

Retour difficile pour de nombreux vétérans de la guerre

Le 8 mai 1945, la nouvelle de la capitulation de l’Allemagne fit le tour du monde. La guerre en Europe était enfin terminée. Le 2 septembre, des représentants du Japon signèrent l’acte de reddition devant le général MacArthur, marquant la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Le conflit étant terminé, la Ligue nationale se prépara à accueillir de nombreux vétérans qui ont combattu en Europe et en Asie. La plupart de ces joueurs ne sont pas redevenus pas les hockeyeurs qu’ils étaient. Ces années de guerre hypothéquèrent sérieusement leur carrière. Quelques uns reprirent où ils avaient laissé, mais règle générale ils ne purent reprendre ces années perdues. L’un des plus beaux retours fut celui de Max Bentley. Il arriva à temps pour amorcer la saison avec les Black Hawks et remporta le titre des marqueurs de la LNH avec 61 points en plus de mériter le trophée Hart. Il devança par neuf points un autre ancien militaire Gaye Stewart des Maple Leafs de Toronto, qui domina le circuit avec une production de 37 buts.

Les Canadiens de Montréal présentèrent le meilleur dossier en saison avec 61 points. L’entraîneur des Canadiens Dick Irvin trouva une façon particulière de motiver ses joueurs ; ils durent prouver qu’ils étaient capables de remporter les grands honneurs alors que la LNH n’était pas privé de ses meilleurs éléments en raison de la guerre. En séries éliminatoires, les joueurs des Canadiens répondirent à l’appel lancé par Irvin. En demi-finale, ils balayèrent les Black Hawks de Chicago, marquant 26 buts contre sept, puis ils battirent les Bruins de Boston en cinq matchs lors de la finale de la coupe Stanley. Le trio de la «Punch Line» fit des ravages en séries. Maurice Richard et Hector «Toe» Blake marquèrent chacun sept buts, alors qu’Elmer Lach récolta 5 buts et 12 assistances.

C’est en 1945, le Temple de la renommée du hockey intronisa ses premiers membres : Dan Bain, Hobey Baker, Russell Bowie, Chuck Gardiner, Eddie Gerard, Frank McGee, Howie Morenz, Tommy Phillips, Harvey Pulford, Art Ross, Hod Stuart et Georges Vézina, en plus de deux bâtisseurs Sir Montagu Allan et Lord Stanley of Preston.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1945-1946

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1945-1946

    LIRE
  • 03 – Trophées 1945-1946

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1945-1946

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1945-1946

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1945-1946

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1945-1946 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1945-1946 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1945-1946 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1945-1946 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1945-1946 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1945-1946 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1945-1946 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1945-1946 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1945-1946 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1945-1946 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1945-1946 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1945-1946 (statistiques)

    LIRE