HOCKEY

1940-1941 - LNH

Ligue nationale de hockey

L'année des Bruins de Boston

Pour une quatrième saison consécutive, les Bruins de Boston présentèrent le meilleur dossier de la LNH, soit 28 victoires et seulement huit défaites en 48 matchs. Ils devancèrent par cinq points les Maple Leafs de Toronto et ils établirent un record en étant invaincu pendant 23 matchs.

Les vedettes étaient nombreuses dans le camp des Bruins. Le joueur de centre Bill Cowley connut une saison de rêve amassant 62 points, dont un total record de 45 assistances. Il remporta le titre des marqueurs avec une avance de 18 points, du jamais vu dans la LNH. Il mérita le trophée Hart pour son excellence. Par contre une blessure à un genou l’empêcha de disputer plusieurs matchs des éliminatoires et il fut forcé de regarder ses coéquipiers lutter pour la coupe Stanley. Roy Conacher enfila 24 buts, le deuxième plus haut total de la saison, le trio des «Kitchener Kids» produisit 48 buts en autant de match, alors que les performances du gardien de but Frank Brimsek lui valurent un poste sur la deuxième équipe d’étoiles.

En demi-finale, les Bruins se mesurèrent aux Maple Leafs de Toronto. La série fut chaudement disputée et à la surprise générale Boston fit face à l’élimination dans le sixième match au Maple Leaf Gardens. Mais Boston se sortit de l’impasse grâce à de belles prestations Frank Brimsek et remporta les deux derniers matchs de la série par des scores de 2-1. En finale, les Bruins balayèrent les Red Wings de Detroit et s’assurèrent d’une deuxième coupe Stanley en trois ans.

Avant le début de la saison, les Maple Leafs de Toronto perdirent leur entraîneur Dick Irvin qui quitta pour Montréal où une tâche importante l’attendait : ramener les Canadiens sur le sentier de la victoire. Montréal n’avait pas gagné la coupe Stanley depuis 1931. Irvin avait bon espoir de réussir, surtout avec l’arrivée de deux joueurs fort prometteur : Elmer Lach et Johnny Quilty, qui remporta le trophée Calder.

Ce fut une saison fut difficile pour les Rangers de New York, champion en titre de la coupe Stanley, puisqu’ils furent éliminés dès les quarts de finale par les Red Wings de Detroit. Par contre, leur excellent ailier droit Bryan Hextall domina la LNH avec 26 buts.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1940-1941

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1940-1941

    LIRE
  • 03 – Trophées 1940-1941

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1940-1941

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1940-1941

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1940-1941

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1940-1941 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1940-1941 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1940-1941 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1940-1941 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1940-1941 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1940-1941 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1940-1941 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1940-1941 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Americans - 1940-1941 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Americans - 1940-1941 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1940-1941 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1940-1941 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1940-1941 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1940-1941 (statistiques)

    LIRE