HOCKEY

1939-1940 - LNH

Ligue nationale de hockey

Une dernière coupe Stanley pour Lester Patrick

Les Rangers semblaient stagner depuis quelques années avec Lester Patrick au poste d’entraîneur. L’équipe présentait des dossiers gagnants en saison, mais accumulait les contre-performances en séries éliminatoires. Le directeur-gérant des Rangers, Lester Patrick, prit une décision drastique ; il se congédia du poste d’entraîneur et nomma l’ancien joueur vedette des Rangers, Frank Boucher comme son successeur.

La formation new-yorkaise possédait les ressources sur la glace pour rivaliser avec les meilleures équipes. Dave Kerr était parmi les meilleurs gardiens de but, alors que l’offensive, avec les frères Mac et Neil Colville, Bryan Hextall et Phil Watson, pouvait étourdir plus d’une défensive. Patrick légua à Boucher une très bonne équipe ; ce dernier devait l’amener à la victoire ultime.

Pour ce faire, les Rangers durent contrer les Bruins de Boston, qui terminèrent au sommet de la ligue pour une troisième campagne consécutive. Si lors de la saison précédente, Boston devança les Rangers par 16 points, cette fois-ci l’écart ne fut que de trois points. Les Bruins possédaient une offensive dévastatrice qui généra 170 buts. Milt Schmidt, Woody Dumart et Bobby Bauer prirent les trois premières positions au classement des marqueurs. Ces trois joueurs, qui composaient le trio des «Kitchener Kids» (parce qu’ils provenaient de cette ville), amassèrent 61 buts et 138 points. Ce trio était anciennement appelé la «Kraut Line» pour souligner leur origine allemande, mais en raison de la Deuxième Guerre mondiale, on modifia leur surnom.

Les deux équipes s’affrontèrent en demi-finale. Boston, champion en titre de la coupe Stanley, partait favori, mais les Rangers voulaient venger leur échec de la saison précédente contre ces mêmes Bruins. New York remporta le premier, alors Boston gagna les deux matchs suivants. Par la suite le gardien de but Dave Kerr prit le contrôle de la série n’accordant qu’un seul but lors des trois derniers matchs. Les Rangers éliminèrent les Bruins en six parties.

En finale, les Rangers furent opposés aux Maple Leafs de Toronto. En raison de la présence d’un cirque au Madison Square Garden pendant le mois d’avril, seulement les deux premiers matchs furent joués au domicile des Rangers, tous les autres furent prévus pour le Maple Leaf Gardens de Toronto. Pour espérer gagner la coupe Stanley, les Rangers devaient remporter les deux premiers matchs, ce qu’ils firent. Toronto revint à la charge et triompha dans les matchs trois et quatre. Le point tournant de la finale survint lors de la deuxième prolongation du cinquième. Murray Patrick des Rangers déjoua le gardien de but Turk Broda. Le sixième match alla également en temps supplémentaire, mais cette fois il ne fallut que deux minutes pour faire un vainqueur. C’est à ce moment que Bryan Hextall marqua le but le plus important de sa carrière, celui qui donna la coupe Stanley aux Rangers. Il s’agissait de la troisième et dernière coupe Stanley pour le légendaire Lester Patrick.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1939-1940

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1939-1940

    LIRE
  • 03 – Trophées 1939-1940

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1939-1940

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1939-1940

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1939-1940

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1939-1940 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1939-1940 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1939-1940 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1939-1940 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1939-1940 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1939-1940 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1939-1940 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1939-1940 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Americans - 1939-1940 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Americans - 1939-1940 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1939-1940 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1939-1940 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1939-1940 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1939-1940 (statistiques)

    LIRE