HOCKEY

1937-1938 - LNH

Ligue nationale de hockey

Une coupe Stanley difficilement acquise par Chicago

L’un des emplois les plus exigeants dans la LNH était assurément celui d’entraîneur des Black Hawks de Chicago. Le propriétaire Fred McLaughlin était d’une très grande impatience envers ses coachs. En 1937-1938, il embaucha Bill Stewart, un ancien arbitre au baseball et au hockey, pour devenir le douzième entraîneur du club en douze années d’existence. Stewart savait une chose, son seul espoir de conserver son poste était de gagner, de toujours gagner.

Les Black Hawks connurent une saison difficile, se qualifiant de justesse pour les séries éliminatoires devançant les Red Wings de Detroit par deux points au troisième rang de la division américaine. C’est en séries éliminatoires que la fortune des Black Hawks changea. Ils éliminèrent les Canadiens de Montréal, puis les Americans de New York pour atteindre la finale de la coupe Stanley contre les Maple Leafs de Toronto. La formation torontoise était largement favorite ; les Maple Leafs avaient amassé 20 points de plus que Chicago en saison et misaient sur une offensive dévastatrice menée Gordie Drillon, Syl Apps, Bill Thoms et Harvey «Busher» Jackson.

De plus, Chicago amorça la finale sans leur gardien de but Mike Karakas, qui s’était fracturé un orteil lors du dernier match de la demi-finale contre New York. L’après-midi du premier match, Bill Stewart partit à la recherche d’un gardien de but substitut. Il découvrit dans une taverne de Toronto Alfie Moore, un ancien des Americans de New York, qu’il embaucha sur le champ. Moore fut extraordinaire et aida Chicago à remporter le match initial 3 à 1. Le président Calder intervint et affirma que Moore était un joueur inéligible. Pour le deuxième match, Stewart utilisa Paul Goodman qui connut moins de succès et Toronto gagna la partie 5 à 1. Lors du troisième match, Mike Karakas revint devant la cage des siens. Son retour inattendu inspira ses coéquipiers et les Black Hawks remportèrent les deux matchs suivants et la coupe Stanley.

Fort de ce triomphe, Stewart pensa avoir un bel avenir dans la ville des vents. Malheureusement il apprit que la victoire n’apporte pas la sécurité d’emploi lorsque votre patron est Fred McLaughlin ; il fut limogé au milieu de la saison 1938-1939.

Le 2 novembre 1937, une partie des étoiles fut disputée au Forum de Montréal pour amasser des fonds pour la famille de Howie Morenz. Pour l’occasion, les Maroons et les Canadiens formèrent une équipe et affrontèrent les étoiles de la LNH. Les Montréalais s’inclinèrent 6 à 5.

Les Bruins de Boston terminèrent au premier rang du classement final. Les Bruins alignèrent le défenseur Eddie Shore, qui mérita le trophée Hart, le gardien de but Tiny Thompson, qui reçut le trophée Georges-Vézina, et un trio de jeunes joueurs, Bobby Bauer, Woody Dumart et Milt Schmidt, qui se tardèrent pas à faire parler d’eux. En 1937-1938, ils amassèrent 88 points, dont 46 buts. L’avenir s’annonçait prometteur à Boston.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1937-1938

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1937-1938

    LIRE
  • 03 – Trophées 1937-1938

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1937-1938

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1937-1938

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1937-1938

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Maroons - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Maroons - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Americans - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Americans - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1937-1938 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1937-1938 (statistiques)

    LIRE