HOCKEY

1935-1936 - LNH

Ligue nationale de hockey

116 minutes et 30 secondes de prolongation

La Ligue nationale perdit une autre équipe lorsque les Eagles de Saint Louis cessèrent leurs activités. L’équipe fut dissoute et les joueurs furent répartis entre les huit autres clubs. C’est ainsi que Boston acquit Bill Cowley qui deviendra la vedette offensive du club pour plusieurs années, alors les Maroons embauchèrent le gardien de but Bill Beveridge.

Sweeney Schriner, des Americans de New York, a été le meilleur marqueur avec 45 points, dont 19 buts. Eddie Shore a remporté le trophée Hart pour la troisième fois en quatre ans, alors que le gardien de but des Bruins de Boston Tiny Thompson a mérité le trophée Georges-Vézina. Tiny Thompson passa à l’histoire pour un exploit qui n’était nullement défensif. Il devint le premier gardien de but à récolter une mention d’aide.

Les Maroons de Montréal remportèrent le titre de la division canadienne, alors que les Red Wings de Detroit firent de même dans la section américaine. Les deux équipes se retrouvèrent en demi-finale. Montréal et Detroit possédaient plusieurs excellents joueurs offensifs ; Baldy Northcott, Hooley Smith et Jimmy Ward pour les Maroons ; Marty Barry, Herbie Lewis, Larry Aurie et Syd Howe pour les Red Wings.

Le premier match eut lieu le 24 mars au Forum de Montréal. Après les trois périodes réglementaires, c’était toujours l’impasse 0-0. Le match allait se décider en prolongation, mais avec autant de talent offensif des deux côtés, ce ne devrait pas être bien long. Par contre, les gardiens de but, Normie Smith des Red Wings et Lorne Chabot des Maroons, étaient intraitables. Ils repoussèrent toutes les attaques pendant cinq périodes de prolongation. Les joueurs réguliers des deux équipes, qui venaient de disputer l’équivalent de presque trois matchs en une soirée, étaient complètement épuisés. Le joueur qui allait marquer le but vainqueur serait celui qui allait avoir le plus d’énergie. Une recrue des Red Wings avait moins joué que ses coéquipiers, Mud Bruneteau. À 16:30 de la sixième période de prolongation, il déjoua Lorne Chabot pour mettre fin au plus long match de l’histoire de la LNH. Il était 2h30 A.M. le 25 mars. Normie Smith effectua 92 arrêts lors de cette partie interminable.

Les Red Wings éliminèrent les Maroons en trois matchs consécutifs, puis battirent les Maple Leafs en finale. Il s’agissait de la première coupe Stanley des Red Wings.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1935-1936

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1935-1936

    LIRE
  • 03 – Trophées 1935-1936

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1935-1936

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1935-1936

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1935-1936

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Maroons - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Maroons - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Americans - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Americans - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1935-1936 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1935-1936 (statistiques)

    LIRE