HOCKEY

1933-1934 - LNH

Ligue nationale de hockey

Le combat héroïque de Charlie Gardiner

Le 12 décembre 1933 à Boston, la carrière d’Ace Bailey des Maple Leafs de Toronto a pris fin tragiquement. Alors que Toronto était en désavantage numérique, l’entraîneur Dick Irvin a délégué son spécialiste des missions défensives, Ace Bailey. Ce dernier a contrôlé le jeu à sa guise, écoulant le temps au profit de son équipe. Alors que la pénalité tirait à sa fin, Eddie Shore, des Bruins de Boston, a frappé violemment par derrière le joueur des Leafs, croyant que ce dernier l’avait fait trébuché. Bailey a chuté lourdement sur la glace, se fracturant le crâne. Pendant deux semaines, Bailey a reposé à l’hôpital entre la vie et la mort. Il a survécu, mais il ne joua plus jamais au hockey.

Le 14 février 1934, la Ligue nationale a organisé un match bénéfice pour Ace Bailey. Pour l’occasion, les Maple Leafs de Toronto ont affronté les étoiles de la LNH, dont faisait partie Eddie Shore. Au centre de la glace, Bailey a pardonné à Shore, le serrant dans ses bras. Les Maple Leafs l’ont emporté 7 à 3.

En saison Toronto a présenté le meilleur dossier avec 61 points et a terminé premier de la division canadienne, alors que Detroit a pris le premier rang de la division américaine. Le trophée Hart a été gagné par Aurèle Joliat des Canadiens de Montréal, tandis que Charlie Conacher a dominé la LNH avec 52 points et 32 buts.

La finale de la coupe Stanley a opposé les Black Hawks de Chicago aux Red Wings de Detroit. Le gardien de but Charlie Gardiner des Black Hawks gardait un secret : il était atteint d’une infection chronique des amygdales. Gardiner qui n’avait jamais gagné le précieux trophée, savait que c’était sa dernière chance. Chicago a remporté les deux premiers matchs à l’Olympia de Detroit, mais les Red Wings sont revenus en force dans le troisième match, triomphant par la marque de 5-2. Avant le quatrième match, Gardiner a prédit à ses coéquipiers que s’ils marquaient un seul but, ce serait suffisant pour l’emporter. Pendant 90 minutes, Gardiner a blanchi Detroit, puis à 10:05 de la deuxième période de prolongation, Mush March a marqué le but vainqueur. Deux mois plus tard, Gardiner a succombé d’une hémorragie cérébrale dans un hôpital de Winnipeg.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1933-1934

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1933-1934

    LIRE
  • 03 – Trophées 1933-1934

    LIRE
  • 04 – Équipes d'étoiles 1933-1934

    LIRE
  • 05 - Les meneurs 1933-1934

    LIRE
  • 06 - Grandes dates 1933-1934

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • Boston, Bruins - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • Chicago, Black Hawks - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • Detroit, Red Wings - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Maroons - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Maroons - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Americans - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Americans - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • New York, Rangers - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • Ottawa, Sénateurs - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • Ottawa, Sénateurs - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1933-1934 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, Maple Leafs - 1933-1934 (statistiques)

    LIRE