HOCKEY

1921-1922 - LNH

Ligue nationale de hockey

Le hockey en bouleversement

Le hockey vécut plusieurs changements en 1921-1922. Tout d’abord dans l’Est du continent, la LNH abolit sa saison en deux tranches. Maintenant les deux premières équipes au classement se qualifièrent pour les éliminatoires. De plus, il fut décidé qu’une infraction mineure n’engendrerait qu’une pénalité de deux minutes, plutôt que de trois. De plus, il y avait des projets construction de nouveaux arénas, plus grands et plus spacieux, à Montréal et à Toronto, mais aussi dans plusieurs grandes villes des États-Unis. Dans l’Ouest canadien, une nouvelle ligue vit le jour : la Ligue de hockey de l’ouest canadien (WCHL) avec des équipes à Edmonton, Calgary, Regina et Saskatoon. Ce circuit, nouveau rival de la Ligue de la côte du Pacifique (PCHA), aligna plusieurs joueurs qui feront éventuellement leur marque dans la LNH : Bill Cook, Red Dutton, George Hay, Duke Keats, Hal Winkler et un certain Dick Irvin.

Une triste nouvelle assombrie le début de la saison, soit le décès de George Kennedy, pionnier de la LNH et propriétaire des Canadiens de Montréal. La veuve de George Kennedy vendit le club pour 11 000$ à Léo Dandurand et Joe Cattarinich.

Encore une fois, l’équipe à battre était les Senators d’Ottawa. S’appuyant sur la meilleure défensive de la ligue, Ottawa possédait aussi une attaque explosive. Le duo de Harry Broadbent et de Cy Denneny produisit 59 buts, c’est-à-dire plus de 50% des buts marqués par Ottawa. Broadbent marqua même un but lors de 16 matchs consécutifs, inscrivant 25 buts durant cette séquence. Il est donc facile de comprendre pourquoi les Senators étaient les grands favoris pour remporter une troisième coupe Stanley d’affilée. En finale de la ligue, Ottawa se mesura aux St. Patricks de Toronto. Ces derniers triomphèrent 5-4 dans la première partie, puis firent match nul 0-0 dans la seconde rencontre, éliminant Ottawa.

Du 17 au 28 mars, la ville de Toronto fut hôtesse de la finale de la coupe Stanley. Les Millionaires de Vancouver eurent rendez-vous avec les St. Patricks. Vancouver remporta deux des trois premiers matchs, mais Toronto revint dans les deux dernières parties, triomphant 6-0 et 5-1, alors que le gardien de but John Roach n’accorda qu’un seul but et que Babe Dye marqua six buts, dont quatre dans le match décisif.

ARTICLES ANNEXES

  • 01 – Classement final 1921-1922

    LIRE
  • 02 – Séries éliminatoires 1921-1922

    LIRE
  • Hamilton, Tigers - 1921-1922 (calendrier)

    LIRE
  • Hamilton, Tigers - 1921-1922 (statistiques)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1921-1922 (calendrier)

    LIRE
  • Montréal, Canadiens - 1921-1922 (statistiques)

    LIRE
  • Ottawa, Sénateurs - 1921-1922 (calendrier)

    LIRE
  • Ottawa, Sénateurs - 1921-1922 (statistiques)

    LIRE
  • Toronto, St. Patricks - 1921-1922 (calendrier)

    LIRE
  • Toronto, St. Patricks - 1921-1922 (statistiques)

    LIRE