DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Bouchard, Eugenie

tennis

Née le 25 février 1994 à Westmount. Discpline : tennis. Droitière.

Après avoir remporté le titre en simple des Internationaux du Canada junior en septembre 2011, Eugenie Bouchard est devenue la première Canadienne à gagner un titre junior du Grand Chelem alors qu'elle est sacrée championne de Wimbledon en juillet 2012.

Bouchard a connu une ascension très rapide chez les professionnelles. Au cours de la saison 2013, elle est demi-finaliste à Strasbourg (éliminée par la Française Alize Cornet 5-7, 7-6, 3-6) et à Québec perdant contre Lucie Safarova (6-3, 3-6, 2-6). En septembre 2013, elle s'incline en quart-de-finale devant l'Américaine Venus Williams (3-6, 7-6, 3-6) et deux semaines plus tard, Eugenie participe à sa première finale alors qu'elle fut défaite par Samantha Stosur 6-3, 5-7, 2-6.

En 2014, Bouchard a continué sur la lancée. En janvier, elle devenait la deuxième Canadienne de l'histoire à se qualifier pour une demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem ; aux Internationaux d'Australie, elle a vaincu la Serbe Ana Ivanovic (5-7, 7-5, 6-2) avant de s'incliner 2-6, 4-6 contre la Chinoise Li Na.

En mai 2014 lors de la finale du tournoi de Nuremberg, Bouchard a défait Barbora Zahlavova Strycova de la République tchèque, 6-0, 6-3, pour remporter son premier titre en simple de la WTC. Aux Internationaux de France, Eugénie Bouchard atteignait de nouveau une demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem, s'inclinant cette fois contre la Russe Maria Sharapova en trois manches chaudement disputées (6-4, 5-7, 2-6).

Bouchard s'est également imposée à la coupe de la Fédération ; elle a joué un rôle primordial dans les succès et la progression du Canada dans le groupe mondial puisqu'elle présentait un dossier de 10 victoires et deux défaites en simple (en date d'avril 2014).

Classement WTA (fin de l'année)

2008 - 1104e rang
2009 - 1068e rang
2010 - 538e rang
2011 - 302e rang
2012 - 144e rang
2013 - 32e rang
2014 - 16e rang (mai 2014)

Récipiendaire du trophée Bobbie-Rosenfeld (2013). Nommée la Révélation de l'année dans la WTA (2013).