DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Harvey, Pierre

ski de fond

Né le 24 mars 1957 à Rimouski. Disciplines : cyclisme et ski de fond. Père de Alex Harvey.

Pierre Harvey fut assurément l'athlète le plus complet de l'histoire du Québec, pour ne pas dire du Canada. Il participa à deux reprises aux Jeux olympiques d'été (Montréal et Los Angeles) et aux Jeux olympiques d'hiver (Sarajevo et Calgary), en plus d'être membre de l'équipe canadienne qui devait se rendre à Moscou en 1980.

Sa carrière de cycliste débuta en 1974. L'année suivante, il remporta le Tour de l'Abitibi et fut champion du Québec sur route. Champion canadien en 1976, il termina vingt-quatrième de l'épreuve individuelle sur route aux Jeux olympiques de Montréal. Aux Jeux du Commonwealth d'Edmonton en 1978, il obtint la médaille d'argent de la course sur route et, aux Jeux panaméricains de San Juan en 1979, il récolta l'or au 100 km contre la montre par équipe. Après quatre années d'absence en compétition cycliste, il tenta au retour aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, où son équipe termina quatorzième du 100 km contre la montre.

Pierre Harvey le fondeur domina la scène canadienne d'une façon sans précédente. En dix participations aux championnats nationaux, il remporta 31 médailles (22 d'or, 5 d'argent, 4 de bronze). Le 7 mars 1987, il devint le premier Canadien à gagner une épreuve de coupe du monde, le 20 km de Falun, en Suède, et il récidiva l'année suivante. Le 19 mars 1988, il finit premier la centième édition du 50 km d'Holmenkollen en Norvège. Au cours de sa carrière, il remporta trois épreuves de la coupe du monde et fut dans les quinze premiers à six occasions. Aux Jeux olympiques de Sarajevo en 1984, il termina dix-neuvième sur 50 km et vingt et unième sur 15 km et 30 km. Aux Jeux olympiques de Calgary en 1988, il fut quatorzième au 30 km, dix-septième au 15 km et vingt et unième au 50 km.

Intronisé au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (1991), au Temple de la renommée du ski canadien (1992), au Temple de la renommée du cyclisme du Québec (1989) et au Temple de la renommée olympique du Canada (2006). Gagnant du prix Maurice-Richard (1987). Athlète par excellence du Mérite sportif québécois (1981, 1987).