DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Wurtele, Rhoda

ski alpin

Née le 21 janvier 1922 à Saint-Lambert. Discipline : ski alpin. Sœur de Rhona Wurtele.

Pionnière du ski alpin au Canada et même du sport féminin au pays, avec sa sœur jumelle Rhona elle a ouvert la voie aux Nancy Greene, Linda Crutchfield, Anne Heggtveit. Grâce aux jumelles Wurtele, le ski alpin féminin est devenu une discipline bien en vue.

Rhoda a débuté le ski alpin au mont Saint-Sauveur. D’ailleurs, en compagnie de sa sœur, elle a initié et enseigné l’art du ski alpin à un grand nombre de jeunes filles pendant une quarantaine d’années.

Elle sera au sommet de sa forme au cours des années 1940, mais elle doit attendre jusqu’à 1952 à Oslo pour participer aux Jeux olympiques d’hiver pour la première fois, alors  qu'elle termina au neuvième rang du slalom géant et se classa 19e en slalom et 20e de la descente. Blessée à l'entraînement, Rhoda fut privée de l'expérience des  Jeux d'hiver de Saint-Moritz en 1948.

Au cours de sa carrière, Rhoda a connu beaucoup de succès entre 1942 et 1959, revendiquant pas moins de 76 podiums (dont 58 victoires) lors d'épreuves nationales et internationales. Rhoda a retenue l'attention du monde du ski alpin nord-américain lors des championnats Can-Am disputés à Lake Placid en 1943, alors qu'elle a pris la deuxième position en descente, la quatrième place en slalom et le deuxième rang au combiné.

Son fils, John Eaves, fut un skieur acrobatique de grand talent, remportant six titres des championnats du monde.

Intronisée au Temple de la renommée olympique du Canada (1953), U.S. National Ski Hall of Fame (1969), au Temple de la renommée du musée du ski canadien (1982), Temple de la renommée des musées du ski des Laurentides (1986), au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2012).