DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Ramage, Patricia (Pat)

ski alpin

Née le 21 juin 1922 à Vancouver, Colombie-Britannique. Décédée le 13 janvier 2003 à Montréal. Disciplines : ski alpin, biathlon et pentathlon moderne.

Elle dévoua plus de 40 ans, bénévolement, à promouvoir et bâtir le sport amateur au Québec et au Canada. Cette bâtisseuse infatigable contribua grandement au développement du ski alpin, du biathlon et du pentathlon moderne en jetant les bases nécessaires pour appuyer les athlètes. Elle débuta sa carrière à la fin des années 1940. Elle fut directrice adjointe de l'équipe canadienne aux championnats du monde de ski alpin (1950) et gérante de l'équipe nationale aux championnats du monde de ski alpin (1954, 1958). Elle est gérante de l'équipe canadienne de ski aux Jeux olympiques de Cortina d'Ampezzo en 1956. En 1961, elle devint la première Canadienne élut au sein d'un comité de la Fédération international de ski (FIS), alors qu'en 1964 à Innsbruck, elle fut la première Canadienne à être juge à des Jeux olympiques. Aux Jeux olympiques de Grenoble en 1968, elle gérante de l'équipe olympique canadienne. En 1976, elle fut la première personne à être nommée membre honoraire à vie de l'Association canadienne de ski.

Après plus d'un quart de siècle à être impliqué dans le milieu du ski alpin, elle est recrutée pour relancer le programme national de biathlon. En 1978, elle organisa, sans aide gouvernemental et sans commanditaire important, la première équipe canadienne à participer aux championnats du monde de biathlon. Elle fut présidente de Biathlon Canada de 1981 à 1983. Elle fut trésorière honoraire de l'Association canadienne de pentathlon moderne de 1978 à 1983, en plus d'être membre des délégations canadiennes à plusieurs éditions des Jeux du Commonwealth et des Jeux panaméricains. Elle fut impliquée auprès de l'Association olympique canadienne plus de vingt ans (1953 à 1976).

Intronisée au Temple de la renommée des sports du Canada (1984), au Temple de la renommée olympique du Canada (1985), au Temple de la renommée du ski canadien (1989) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (1996). Membre de l'Ordre du Canada (1989).