DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Grenier, Jean

patinage de vitesse

Né le 18 février 1937 à Québec. Discipline : patinage de vitesse. Père de Natalie Grenier et de Louis Grenier.

Médecin et ancien coroner en chef du Québec, le Dr Grenier fut l'un des fondateurs du Club de patinage de vitesse de Sainte-Foy en 1969 et il fut aussi le président fondateur de la Fédération de patinage de vitesse du Québec en 1970. En 1972, il devint membre de l'exécutif de l'Association canadienne de patinage de vitesse, puis en fut le président en 1976 et en 1977. En 1976, il débuta une carrière fructueuse au sein de l'Assocation olympique canadienne où il fut directeur, vice-président et secrétaire-trésorier, en plus d'être chef de mission adjoint aux Jeux olympiques de Sarajevo en 1984 et chef de mission aux Jeux olympiques de Calgary en 1988. Il fut l'un des artisans de l'admission du patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques et joua un rôle clef dans l'organisation de compétitions internationales en sol canadien (entre autres les championnats du monde junior de 1978, les championnats de monde sur courte piste de 1979 et les championnats du monde féminin de 1981). Il fut le vice-président exécutif de "Québec 2002" lorsque la ville de Québec présenta sa candidature pour l'obtention des Jeux d'hiver de 2002.

Intronisé au Temple de la renommée des sports du Canada (1992), au Temple de la renommée olympique du Canada (1995), au Panthéon de la Fédération de patinage de vitesse du Québec (1997) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (1998). Il reçut l'ordre olympique du Comité international olympique en 1998. Depuis 1999, patinage de vitesse Canada décerne le Prix Jean-Grenier.