DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Gagné, Maurice

patinage de vitesse

Né le 2 décembre 1936 à Amqui. Disciplines : cyclisme et patinage de vitesse.

Athlète très polyvalent, Maurice Gagné s'est imposé dans deux disciplines très distinctes : le cyclisme et le patinage de vitesse. Sa carrière de cycliste s'échelonna de 1953 à 1962. Il fut nommé cycliste de l'année à deux reprises, remporta le titre canadien sur route en 1958, en plus de participer aux championnats du monde disputés à Reims. Il participa aux Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth de Cardiff en 1958 et se classa dix-neuvième de la course sur route de 120 milles, alors qu'en 1962 aux Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth de Perth, il termina quinzième dans la même épreuve.

Parallèlement à sa carrière de cycliste, Gagné pratiqua avec grand succès le patinage de vitesse sur longue piste de 1958 à 1971. En 1958, il fut champion national (catégorie ouvert). Il fut champion provincial à multiples reprises et conquit trois titres canadiens. De plus, lors des championnats canadiens sur courte piste disputés à Winnipeg en 1970, il établit cinq records canadiens.

Au terme de sa carrière d'athlète, Gagné contribua grandement au développement du patinage de vitesse au Québec. En 1971, il fut nommé le premier conseiller de la Fédération de patinage de vitesse du Québec et il aida à la création de 30 clubs à travers la province. De plus, il fut le premier entraîneur de Gaétan Boucher et il fut un rouage important dans la construction de l'anneau de glace situé à Sainte-Foy.

Intronisé au Temple de la renommée du cyclisme québécois (1991), au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2007) et au Temple de la renommée olympique du Canada (2007).