DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Association mondiale de hockey

ligues

Ligue de hockey professionnelle fondée en 1972 par Gary Davidson, qui créa également l'American Basketball Association et la World Football League, tous des circuits rivaux des ligues déjà établies. L'Association mondiale fut une concurrente directe de la Ligue nationale de hockey, à laquelle elle livra une guerre économique.

L'Association mondiale de hockey (AMH) entreprit ses activités en 1972-1973 avec douze formations réparties en deux divisions; section Est: les Nordiques de Québec, les Whalers de la Nouvelle-Angleterre, les Crusaders de Cleveland, les Blazers de Philadelphie, les Nationals d'Ottawa et les Raiders de New York; section Ouest: les Jets de Winnipeg, les Oilers d'Alberta (Edmonton), les Aeros de Houston, les Fighting Saints du Minnesota, les Cougars de Chicago et les Sharks de Los Angeles. Pour sa saison inaugurale, l'AMH accueillit plusieurs joueurs vedettes de la LNH comme Bobby Hull (Winnipeg), Jean-Claude Tremblay (Québec), Gerry Cheevers (Cleveland) et Bernard Parent (Philadelphie). Pour la petite histoire, André Lacroix remporta le titre des marqueurs et les Whalers de la Nouvelle-Angleterre gagnèrent la coupe Avco, l'emblème du champion des éliminatoires.

La saison 1973-1974 fut mémorable pour le nouveau circuit. Les Aeros de Houston réussirent un coup de maître en convaincant le légendaire Gordie Howe de revenir au jeu. Jouant dans l'équipe avec ses deux fils, Mark et Marty, Gordie Howe fut nommé le joueur le plus utile, les Aeros remportèrent la coupe Avco et toute l'AMH gagna en crédibilité avec l'arrivée du meilleur marqueur de tous les temps de la LNH.

La lutte entre les deux circuits s'intensifia à partir de 1974. Tout d'abord une entente hors cour octroya une indemnité de 1,75 million à l'AMH, ce qui déboucha sur une guerre salariale entre la LNH et l'AMH pour l'obtention des meilleurs joueurs, surtout les jeunes hockeyeurs prometteurs. L'escalade salariale provoqua une très grande déstabilitation dans l'AMH. Quelques clubs firent faillite, comme les Spurs de Denver et les Fighting Saints du Minnesota pendant la saison 1975-1976, d'autres formations durent déménager.

En 1976-1977, l'heure de gloire des Nordiques de Québec avait sonné. Ils conquirent la coupe Avco après une finale chaudement disputée, gagnée en sept parties contre les champions en titre, les Jets de Winnipeg.

En 1978-1979 l'AMH fut réduite à sept équipes. Le 16 décembre 1978, les Racers d'Indianapolis firent faillite. Quelques années plus tôt elle avait compté quatorze clubs. En 1979, l'AMH se fusionna avec la LNH. Quatre formations survécurent: les Nordiques de Québec, les Jets de Winnipeg, les Oilers d'Edmonton et l'équipe de Nouvelle-Angleterre devenue les Whalers de Hartford. Ce fut dans l'Association mondiale que plusieurs grands hockeyeurs firent leur début chez les professionnels. Il y eut notamment Wayne Gretzky (Indianapolis), Anders Hedberg (Winnipeg), Ulf Nilsson (Winnipeg), Michel Goulet (Birmingham).