DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Beauchamp, Jacques

journalisme

Né le 4 février 1927 à Saint-Jérôme. Décédé le 17 septembre 1988 à Montréal. Journaliste.

Il entama sa carrière au journal La Patrie avant d'entrer au Montréal-Matin, où il fit sa marque comme pionnier de la couverture quotidienne du hockey. En 1969 il passa au Journal de Montréal où il fut journaliste et directeur des pages sportives. Longtemps gardien de but des Canadiens de Montréal lors des exercices de l'équipe au Forum, il faillit porter l'uniforme des Canadiens pendant une joute officielle. En 1953, époque où les équipes n'avaient pas de gardien de but réserviste, le cerbère Gerry McNeil fut atteint d'une rondelle en plein visage. Jacques Beauchamp offrit aussitôt ses services pour remplacer McNeil, mais l'entraîneur Dick Irvin refusa, préférant attendre que McNeil recouvre ses esprits. Les Canadiens perdirent la rencontre 11 à 1 et Irvin admit plus tard son erreur à Beauchamp.

Intronisé au Temple de la renommée du hockey, prix Elmer-Ferguson (1984), au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (1999) et membre de l'Ordre du Canada. La salle de presse du Centre Bell porte son nom.