DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Stade Percival-Molson

infrastructures

Stade situé sur le flanc du Mont-Royal à Montréal et appartenant à l’Université McGill. La capacité actuelle est de 25 012 spectateurs.

Érigé en 1914, le stade fut renommé en l’honneur de Percival Molson le 25 octobre 1919. Percival Molson, diplômé de l’Université McGill, était un ancien joueur de football et Olympien ayant pris part aux Jeux olympiques de Saint-Louis en 1904 en athlétisme ; il périt au combat durant la Première Guerre mondiale. Il joua un rôle primordial dans l’approbation du projet de stade et légua 75 000$ à l’université pour la construction du stade. Cette infrastructure fut conçue par Percy Nobbs, un ancien escrimeur canadien qui participa aux Jeux olympiques de Londres en 1908.

Le stade est le domicile de l’équipe de football de l’Université McGill et des Alouettes de Montréal de la Ligue canadienne de football. Les Alouettes y jouèrent leurs rencontres locales de 1954 à 1967 et en 1972. Les Alouettes y ont établi domicile à nouveau en 1998. 

Le stade fut rénové trois fois, en 1950, en 1958 et en 2009. Lors de la dernière phase de rénovation, les différents paliers gouvernementaux et le propriétaire des Alouettes, Robert Wetenhall, investissaient près de 30 millions de dollars dans un projet d’amélioration et d’agrandissement du stade. La capacité passa de 20 202 sièges à sa capacité actuelle.

En 1931, le stade Percival-Molson fut le théâtre de la finale de la coupe Grey. Lors des Jeux olympiques de Montréal en 1976, il fut le site des compétitions de hockey sur gazon, qui pour la première fois eurent lieu sur une surface synthétique. En 2014, la finale de la coupe Vanier y fut jouée.