DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Stade olympique

infrastructures

Une des composantes du Parc olympique, le stade pouvait accueillir plus de 70 000 personnes pendant les Jeux olympiques de Montréal en 1976.

Le Stade olympique fut le site des cérémonies d’ouverture et de clôture, des épreuves d’athlétisme, de rencontres du tournoi de soccer et du Grand Prix équestre de ces Jeux. Après les Jeux olympiques, le stade fut aménagé pour les besoins du football canadien, puis du baseball.

Dès 1977 les Alouettes de Montréal et les Expos de Montréal y élirent domicile. Au fil des ans, la capacité du stade fut réduite ou accrue, selon les besoins. De nos jours, on peut accueillir 55 734 spectateurs pour le football et le soccer, et 46 500 personnes pour le baseball.

En raison d’une série d’arrêts de travail, il s’en est fallu de peu que le Stade olympique ne soit pas prêt pour les Jeux olympiques de Montréal. Finalement le 16 juillet, la veille des cérémonies d’ouverture, les ouvriers s’affairaient à poser le gazon. Et bien que le stade ne fut que partiellement terminé (la tour n’avait pas été complétée et le toit rétractable, pas installé), les compétitions purent s’y dérouler.

Les prévisions budgétaires ayant été largement dépassées, les autorités n’eurent d’autre choix que de retarder le parachèvement de cette gigantesque structure. En avril 1987, la plus haute tour inclinée du monde fut enfin terminée, permettant ainsi d’installer le toit retractable fait de kevlar. Le 20 avril, les Expos de Montréal disputèrent leur premier match sous un toit en présence de 50 482 spectateurs.

En septembre 1991, une poutre du stade s’effondra; il fallut le fermer temporairement, ce qui chassa les Expos pour la conclusion de la saison. Depuis ce temps, on n’a plus fait fonctionner le toit rétractable, dont la toile de kevlar s’était déchirée à maintes reprises.

Le Stade olympique détient le taux d’occupation le plus élevé pour un stade couvert, avec un record de 240 journées par année, accueillant diverses manifestations sportives et des concerts rocks. C’est également le plus grand hall d’exposition du Canada.