DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Centre Claude-Robillard

infrastructures

Complexe construit à l’occasion des Jeux olympiques de Montréal dans le nord de la ville et qui fut inauguré le 18 mai 1976. Il comprend une piscine aux dimensions olympiques, un bassin de plongeon, une salle omni-sports avec une piste de 200 m, un terrain de soccer ceinturé d’une piste d’athlétisme de 400 m, l’aréna Michel-Normandin, douze terrains de tennis, un terrain de baseball et un terrain de balle-molle, une piscine extérieure, une salle d’armes, une salle consacrée aux sports de combats et un gymnase double. La capacité du terrain de soccer est de 13 000 places assises. La salle multisports et l’enceinte de la piscine peuvent recevoir 1 500 et 2 275 spectateurs respectivement.

Lors des Jeux olympiques de Montréal en 1976, le Centre Claude-Robillard (CCR) accueillit les compétitions de water-polo et de handball et servit de lieu d’entraînement pour le hockey sur gazon, l’athlétisme, le soccer, la natation, le plongeon et le water-polo. Depuis, il abrita des rencontres de coupe Davis, des matchs de soccer internationaux, des championnats canadiens d’athlétisme, une compétition annuelle d’athlétisme en salle, une épreuve de la coupe du monde d’escrime et plusieurs parties de la coupe du monde de soccer des moins de 17 ans en 1987. En 1988, le soccer professionnel s’installa au CCR avec l’arrivée du Supra de Montréal (1988 à 1992), puis de l’Impact de Montréal, qui y remporta le titre de l’APSL en 1994 et en 2004. De plus, le CCR loge plusieurs centres nationaux d’entraînement. En 1990, il fut le complexe nord-américain le plus fréquenté grâce à la visite de plus de 1 500 000 sportifs.

Le Centre fut baptisé en l’honneur de Claude Robillard, qui fut le premier directeur du Service des parcs à la Ville de Montréal et un grand promoteur de sports amateurs.