DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Pollock, Sam

hockey

Né le 15 décembre 1925 à Montréal. Décédé le 15 août 2007. Discipline : hockey.

Il commença sa carrière comme entraîneur des Canadiens Jr de Montréal, puis fut nommé directeur-gérant des Canadiens Jr de Hull-Ottawa. Il remporta une coupe Memorial avec Montréal (1950) et une autre avec Hull-Ottawa (1958). Pollock fut le directeur-gérant des Canadiens de Montréal de 1964-1965 à 1977-1978. Son palmarès est incroyable: 9 coupes Stanley en 14 saisons. Excellent pour évaluer le talent des joueurs, Sam Pollock eut le génie de s'adapter aux nouvelles règles du hockey professionnel. Il comprit l'importance de faire de bons choix lors du repêchage amateur; il n'hésita donc jamais à échanger certains joueurs afin d'obtenir un meilleur rang de sélection à cet encan annuel. Par cette ruse, il put bâtir la dynastie des Canadiens dans les années 1970. Voulant repêcher Guy Lafleur des Remparts de Québec, Pollock effectua une transaction avec les Seals de la Californie afin d'obtenir leur premier choix, estimant que cette équipe allait terminer au dernier rang du classement général. Par contre, au cours de la saison 1970-1971, les Kings de Los Angeles étaient encore plus médiocres, alors Pollock cèda le vétéran Ralph Backstrom aux Kings contre deux espoirs. Cette transaction relança les Kings qui devancèrent les Seals au classement permettant à Pollock de repêcher Lafleur. Ce n'était pas la première fois que Pollock bernait un autre directeur-gérant. Le 28 juin 1964, il échangeait Guy Allen et Paul Reid aux Bruins de Boston en retour d'un jeune gardien de but : Ken Dryden.

Pollock fut aussi le directeur-gérant de la formation canadienne à la coupe Canada en 1976.

Intronisé au Temple de la renommée du hockey (1978), au Temple de la renommée des sports du Canada (1982) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2003).