DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Lemieux, Mario

hockey

Né le 5 octobre 1965 à Montréal. Discipline : hockey. Position : centre. Frère d'Alain Lemieux.

Taille : 6'4" / 1,93 m
Poids : 230 livres / 104,0 kg
Lance : droite
Repêchage LHJMQ : 1er rang (1re ronde) par Laval (1981)
Repêchage LNH : 1er rang (1re ronde) par Pittsburgh (1984)

Joueur qui évolua 17 dans la LNH avec les Penguins de Pittsburgh (1984-1985 à 1996-1997 et 2000-2001 à 2003-2004 et 2005-2006). En carrière, Lemieux a accumulé des statistiques impressionnantes, ayant inscrit 690 buts, 1 033 assistances et 1 723 points en seulement 915 matchs, de même que 76 buts, 96 passes et 172 points en 107 parties éliminatoires. Lemieux a littéralement sauvé le hockey à Pittsburgh, sport qu'il a même fait prospérer dans cette ville. Dès sa première saison, il fut une vedette : il inscrivit 100 points et fut nommé joueur par excellence de la partie des étoiles. L'année suivante, il récolta 141 points. Sa participation à la coupe Canada en 1987 fut le point tournant de sa carrière, alors qu'il était le compagnon de trio de Wayne Gretzky. Lemieux fut le héros du tournoi, récoltant 11 buts en 9 parties, dont les deux buts gagnants en finale contre l'URSS. Cette association fructueuse permit au «66» de découvrir l'ivresse de la victoire. Par la suite, Lemieux domina la LNH de la même façon que Gretzky l'avait si bien fait pendant près de 10 ans. En 1987-1988, Lemieux remporta le championnat des marqueur avec 168 points, dont 70 buts. L'année suivante, il obtint 199 points (85 buts, 114 assistances) en 76 matchs. Il ne lui manquait que la coupe Stanley pour être l'égal de Gretzky. Le rêve de Lemieux se réalisa en 1991 et en 1992.

Dans les rangs juniors, Lemieux pulvérisa tous les records. Au cours de sa dernière année dans la LHJMQ, il inscrivit 133 buts, 149 assistances et 282 points en 70 rencontres. Il éclipsa ainsi le record de 130 buts de Guy Lafleur et celui de Pierre Larouche qui avait obtenu 251 points. De plus, il inscrivit un point dans soixante et une parties consécutives. Naturellement, il fut le premier joueur sélectionné lors du repêchage de la LNH de 1984. Toujours au cours de sa carrière chez les juniors, il remporta la médaille de bronze au championnat du monde de hockey junior en 1983.

Mario Lemieux est assurément le joueur ayant le plus d'habileté naturelle de toute l'histoire de la LNH. Malgré son physique imposant, il peut exécuter toutes sortes de manoeuvres inimaginables avec une facilité déconcertante. Sa seule faiblesse pourrait être sa santé précaire. Au cours de sa carrière, il a raté pas moins de 257 parties. Son bilan médical est aussi long que son tableau d'honneurs individuels. En 1986-87, il manqua 17 parties en raison d'une entorse au genou droit et d'une bronchite. En 1989-90, il rata 21 matchs à cause d'une blessure au dos (hernie discale) pour laquelle il dut subir une intervention chirurgicale; l'année suivante, il fut absent des 50 premières parties de la saison pendant qu'il poursuivait un programme de réadaptation. En 1991-1992, des maux de dos le forcèrent encore à manquer 16 rencontres. Puis, en 1992-1993, alors qu'il amassait des points à un rythme infernal, les médecins diagnostiquèrent chez lui la maladie de Hodgkin. Il revint tout de même au jeu, après une absence de 24 parties, pour rafler le titre des marqueurs. En 1993-1994, il rata 62 matchs à cause des séquelles de sa maladie et de maux de dos. Il décida de prendre une année sabbatique en 1994-1995. Il effectua un retour au jeu fort remarqué en 1995-1996, redevenant le terreur des gardiens de but. Le 26 octobre 1995, Lemieux enfilait son 500e but de sa carrière dans la LNH, contre les Islanders de New York.

Au terme de la saison 1996-1997, Mario Lemieux annonca sa retraite du hockey après l'élimination de son club contre les Flyers de Philadelphie. En octobre 1998, les propriétaires des Penguins déclaraient faillite et l'équipe semblait destinée à quitter Pittsburgh. Un des grands perdant de cette faillite allait être Lemieux, car les Penguins lui devaient plusieurs millions de dollars en salaire différé. Lemieux forma alors un groupe d'investisseurs pour sauver l'équipe. Après plusieurs mois de négociations, Lemieux devint un des propriétaires du club.

Le 27 décembre 2000, Mario revint au jeu. Il devient le troisième joueur à jouer dans la LNH après son intronisation au Temple de la renommée du hockey (après Gordie Howe et Guy Lafleur). Après plus de trois ans d'absence, Lemieux continua son jeu exceptionnel ; il marqua 35 buts et 76 points en seulement 43 parties.

En février 2002, Lemieux fut le capitaine de l'équipe canadienne qui remporta la médaille d'or aux Jeux olympiques de Salt Lake City.

Intronisé au Temple de la renommée du hockey (1997), au Temple de la renommée des sports du Canada (1998), au Temple de la renommée de la LHJMQ (1999), au Tempe de la renommée de l'IIHF (2008) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2010). Gagnant du trophée Calder (1985), du trophée Lester-B.-Pearson (1986, 1988, 1993, 1996), du trophée Art-Ross (1988, 1989, 1992, 1993, 1996, 1997), du trophée Hart (1988, 1993, 1997), du trophée Conn-Smythe (1991, 1992), du trophée Bill-Masterton (1993) et du trophée Lester-Patrick (2000). Membre de la première équipe d'étoiles de la LNH à cinq reprises (1988, 1989, 1993, 1996, 1997), de la deuxième équipe d'étoiles de la LNH à quatre occasions (1986, 1987, 1992, 2001) et de l'équipe d'étoiles des recrues de la LNH (1985). Capitaine des Penguins de 1987-88 à 1996-1997 et 2000-2001 à 2003-2004 et 2005-2006. Dans la LHJMQ, il mérita le trophée Guy-Lafleur (1984), le trophée Jean-Béliveau (1984), le trophée Michael-Bossy (1984) et le trophée Michel-Brière (1984), et il membre de la première équipe d'étoiles (1984), ainsi que la deuxième équipe d'étoiles (1983).

STATISTIQUES EN SAISON

Saison Club Ligue PJ B P Pts Pun
1980-81 Concordia de Montréal Midget AAA 47 62 62 124 127
1981-82 Voisins de Laval LHJMQ 64 30 66 96 22
1982-83 Voisins de Laval LHJMQ 66 84 100 184 78
1983-84 Voisins de Laval LHJMQ 70 133 149 282 97
1983-84 Voisins de Laval C. Memorial 3 1 2 3 0
1984-85 Penguins de Pittsburgh LNH 73 43 57 100 54
1985-86 Penguins de Pittsburgh LNH 79 48 93 141 43
1986-87 Penguins de Pittsburgh LNH 63 54 53 107 57
1987-88 Penguins de Pittsburgh LNH 77 70 98 168 92
1988-89 Penguins de Pittsburgh LNH 76 85 114 199 100
1989-90 Penguins de Pittsburgh LNH 59 45 78 123 78
1990-91 Penguins de Pittsburgh LNH 26 19 26 45 30
1991-92 Penguins de Pittsburgh LNH 64 44 87 131 94
1992-93 Penguins de Pittsburgh LNH 60 69 91 160 38
1993-94 Penguins de Pittsburgh LNH 22 17 20 37 32
1995-96 Penguins de Pittsburgh LNH 70 69 92 161 54
1996-97 Penguins de Pittsburgh LNH 76 50 72 122 65
2000-01 Penguins de Pittsburgh LNH 43 35 41 76 18
2001-02 Penguins de Pittsburgh LNH 24 6 25 31 14
2002-03 Penguins de Pittsburgh LNH 67 28 63 91 43
2003-04 Penguins de Pittsburgh LNH 10 1 8 9 6
2005-06 Penguins de Pittsburgh LNH 26 7 15 22 16
  Totaux Midget AAA 47 62 62 124 127
  Totaux LHJMQ 200 247 315 562 197
  Totaux C. Memorial 3 1 2 3 0
  Totaux LNH 915 690 1 033 1 723 834


STATISTIQUES EN SÉRIES ÉLIMINATOIRES

Saison Club Ligue PJ B P Pts Pun
1980-81 Concordia de Montréal Midget AAA 3 2 5 7 8
1981-82 Voisins de Laval LHJMQ 18 5 9 14 31
1982-83 Voisins de Laval LHJMQ 12 14 18 32 18
1983-84 Voisins de Laval LHJMQ 14 29 23 52 29
1988-89 Penguins de Pittsburgh LNH 11 12 7 19 16
1990-91 Penguins de Pittsburgh LNH 23 16 28 44 16
1991-92 Penguins de Pittsburgh LNH 15 16 18 34 2
1992-93 Penguins de Pittsburgh LNH 11 8 10 18 10
1993-94 Penguins de Pittsburgh LNH 6 4 3 7 2
1995-96 Penguins de Pittsburgh LNH 18 11 16 27 33
1996-97 Penguins de Pittsburgh LNH 5 3 3 6 4
2000-01 Penguins de Pittsburgh LNH 18 6 11 17 4
  Totaux Midget AAA 3 2 5 7 8
  Totaux LHJMQ 44 48 50 98 78
  Totaux LNH 107 76 96 172 87


STATISTIQUES EN COMPÉTITIONS INTERNATIONALES

Année Club   PJ B P Pts Pun
1983 Canada (Championnat du Monde Junior) 7 5 5 10 12
1985 Canada (Championnat du Monde) 9 4 6 10 2
1987 Étoiles de la LNH (Rendez-Vous '87) 2 0 3 3 0
1987 Canada (Coupe Canada) 9 11 7 18 8
2002 Canada (Jeux olympiques) 5 2 4 6 0
2004 Canada (Coupe du Monde) 6 1 4 5 2
  Totaux 38 23 29 52 24