DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Hemmings, Guy

curling

Né le 10 mai 1962 à Saint-Jean-sur-Richelieu. Discipline : curling.

Hemmings débuta la pratique du curling tardivement à l'âge de 22 ans. Sa progression a été fulgurante et huit ans plus tard, il participait à son tout premier championnat provincial.

En 1998, il remportait son premier championnat provincial, un titre d’une très grande importance puisqu’il lui permettait de représenter le Québec aux Championnats canadiens de curling, mieux connu sous le nom de Brier. Cette année-là, la formation québécoise, mené par son capitaine Guy Hemmings, s’est inclinée en finale devant l'Ontario dirigée par l’excellent Wayne Middaugh.

L'année suivante, Hemmings répètait l’exploit et menait de nouveau le Québec à la finale du Brier et cette fois c’est la formation de Jeff Stoughton du Manitoba qui est reparti avec les grands honneurs. Une mince consolation pour Hemmings, car lors de la demi-finale il a lancé la dernière pierre du match à la perfection pour permettre au Québec de remporter la victoire, un coup qui fut sacré « meilleur lancer du Brier ». Toujours à son meilleur sous la pression, il avait remporté le même honneur lors du Brier l’année précédente.

En 2001 et en 2003, Guy Hemmings a mené le Québec à des participations au Brier, sans tout fois atteindre les sommets des années 1998 et 1999.

En 2000, il est embauché par l’Association canadienne de curling pour devenir leur porte-parole. C’est ainsi qu’est né, le Rockin’ the House Tour, ces tournées pancanadiennes où il offrait des cliniques faisant la promotion du curling.

Analyste de curling à la télévision de RDS, il a notamment couvert les Jeux olympiques d'hiver de 2006 à 2018 et plusieurs éditions des championnats canadiens et mondiaux.

Intronisé au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2018). Récipiendaire du prix de l'Ambassadeur du curling Asham (2007).