DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Sieber, Walter

bâtisseurs

Né le 5 mai 1941 à Jonschwil en Suisse. Disciplines : olympisme et soccer.

Grand organisateur de sports, très reconnu sur la scène internationale, Walter Sieber œuvre dans les sphères olympiques depuis le début des années 1970 et auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA) depuis les années 1980.

Chef adjoint de la mission d'observation de la Ville de Montréal aux Jeux olympiques de Munich en 1972, il fut directeur général des sports aux Jeux olympiques de Montréal quatre ans plus tard, puis il devint le directeur de l'exploitation de la Régie des installations olympiques (RIO). Sieber développa une grande expertise en matière d'olympisme, lui valant d'être conseiller avec les comités organisateurs des Jeux de Moscou en 1980, de Séoul en 1988 et de Barcelone en 1992. De plus, il fut membre des conseils d'administration des Jeux olympiques d'hiver de Calgary en 1988 et de Vancouver en 2010 et aussi des Jeux paralympiques de Vancouver en 2010. 
Sieber occupa aussi la vice-présidence Sports des candidatures de Toronto pour les Jeux d'été de 1996 et 2008 et de Québec pour les Jeux d'hiver en 2002.

Sieber est impliqué dans le mouvement olympique canadien depuis 1977 ; il fut vice-président électif du comité olympique canadien de 1985 à 2009 et il fut de l'aventure canadienne à six éditions des Jeux panaméricains et 12 éditions des Jeux olympiques, étant notamment le chef de mission du Canada aux Jeux olympiques d'hiver d'Albertville en 1992.

Il est aussi actif avec le comité international olympique (CIO), car il fait partie de la commission du programme olympique depuis 1998 et du groupe de travail pour l'acception des candidatures du CIO depuis 2004.

Avec la FIFA, Walter Sieber est devenu conseiller aux tâches spéciales en 1984 et membre de la commission d'inspection pour les coupes du monde de 1998 et de 2006. Au niveau provincial, il fut le responsable du secteur universitaire de la Fédération québécoise de soccer au début des années 1970.

Intronisé au Temple de la renommé du soccer québécois à titre de bâtisseur (2002) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2011). Chevalier de l'Ordre national du Québec (2009).