DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Creighton, James

bâtisseurs

Né le 12 juin 1850 à Halifax, Nouvelle-Écosse. Décédé le 27 juin 1930 à Ottawa, Ontario. Bâtisseur.

Souvent considéré comme le « père » ou l’inventeur du hockey structuré sur glace, James Creighton a joué un rôle fondamental dans la diffusion et la réglementation de ce sport dans les années 1870 et 1880 ; il a amené le jeu à l’intérieur et officialisé ses règles. Capitaine de la première équipe de hockey à horaire régulier du Canada, on attribue à M. Creighton l’organisation de la première partie de hockey sur glace le 3 mars 1875, à la patinoire Victoria de Montréal. La partie a ainsi éveillé l’intérêt de toute la ville pour ce sport, incité d’autres personnes à former des équipes de hockey sur glace et contribué au développement rapide du jeu comme nous le voyons aujourd’hui.

La passion de M. Creighton pour les sports remonte à son enfance à Halifax, où les habitants s’adonnaient à une première version captivante du hockey sur les étangs et les lacs gelés de la région. Déménagé à Montréal en 1873 pour y embrasser une carrière d’ingénieur civil, il a fait connaître à d’autres athlètes de la ville le jeu de son enfance. Cette passion a ainsi mené à la partie historique disputée sur la glace de la patinoire Victoria. La Gazette de Montréal avait publié en avance la tenue de cet événement puis a rendu compte des résultats. Cette partie a donc été la première partie connue de hockey intérieur devant spectateurs. L’équipe de Creighton l’avait alors emporté 2 à 1.

Le rôle de M. Creighton dans l’essor du hockey sur glace va bien au-delà de la partie inaugurale intérieure jouée devant public en 1875. Le père du hockey a également organisé et publicisé d’autres parties et a joué un rôle de premier ordre dans la création d’une association interprovinciale de hockey sur glace à Toronto en octobre 1875. Selon plusieurs, il aurait également rédigé le premier recueil de règles du hockey en 1877 en s’inspirant du sport pratiqué à Halifax au cours de son enfance ainsi que des règles du rugby britannique et du hockey sur gazon.

Il déménagea ensuite à Ottawa pour assumer les fonctions de greffier en loi du Sénat ; poste qu’il occupera pendant 48 ans. M. Creighton a contribué à mettre sur pied une équipe composée de la jeune élite politique. Les Rebels de Rideau Halls comptaient notamment dans leurs rangs deux des fils de Lord Stanley.

Ironiquement, M. Creighton ne réclama jamais avoir joué un rôle essentiel dans la fondation du hockey sur glace ; honneur que nombre d’historiens lui attribuent aujourd’hui. La seule occasion où il a reconnu son mérite est dans une lettre adressée à l’un de ses anciens coéquipiers des Rebels, Alfred Ward, dans laquelle il mentionnait que le plus grand honneur sportif avait été pour lui d’être le capitaine de la première équipe de hockey à horaire régulier du Canada, le Metropolitan de Montréal en 1877.

Intronisé au Temple de la renommée des sports de la Nouvelle-Écosse (1993) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2017). Une plaque honorant James Creighton fut dévoilée au Centre Bell le 22 mai 2008.

Extrait de : www.nouvelles.gc.ca