DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Petitclerc, Chantal

athlétisme

Née le 15 décembre 1969 à Saint-Marc-des-Carrières. Discipline : athlétisme en fauteuil roulant.

Athlète exceptionnelle, Petitclerc est l'une des athlètes les plus titrés au Québec et au Canada. Elle fut la première athlète à remporter des médailles d'or aux Jeux olympiques, aux Jeux paralympiques et aux Jeux du Commonwealth. De plus, elle fut détentrice des records canadiens et des records du monde sur 100 mètres, 200 mètres, 400 mètres, 800 mètres et 1 500 mètres.

De 1992 à 2008, elle a remporté 21 médailles aux Jeux paralympiques. À Barcelone en 1992, elle obtint deux médailles de bronze sur 200 mètres et sur 800 mètres. À Atlanta en 1996, elle récolta deux médailles d'or (100 mètres et 200 mètres) et trois médailles d'argent (400 mètres, 800 mètres et 1 500 mètres). Quatre ans plus tard aux Jeux paralympiques de Sydney, Petitclerc amassa deux médailles d'or (200 mètres et 800 mètres) ainsi que deux médailles d'argent (100 mètres et 400 mètres). Ses succès se poursuivirent à Athènes en 2004 où elle gagna cinq médailles d'or (100 mètres, 200 mètres, 400 mètres, 800 mètres et 1 500 mètres), alors qu'à Beijing en 2008, Petitclerc récolta encore une fois cinq médailles d'or, conservant les cinq titres qu'elle avait remportées à Athènes.

À cela s'ajoute, une médaille d'or sur 800 mètres (discipline officielle) aux Jeux du Commonwealth de Manchester en 2002, ainsi qu'une médaille d'or sur 800 mètres (en sport de démonstration) aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004. Lors des Jeux du Commonwealth de Melbourne en 2006, Petitclerc eut la distinction d'être le porte-drapeau du Canada lors des cérémonies d'ouverture.

Son palmarès comprend également des victoires au marathon de Montréal en 1995 et au demi-marathon de Kushiro, au Japon en 1995. Aux championnats du monde d'athlétisme en fauteuil roulant en 2003, elle remporta trois médailles d'or (100 mètres, 200 mètres et 400 mètres) et une médaille de bronze (800 mètres).

Elle fut nommée au Sénat canadien en 2016.

Intronisée au Temple de la renommée Terry-Fox (2005) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2013). Gagnante du trophée Lou-Marsh (2008).