Dictionnaire Des Sports Du Québec

Bataille du Vendredi saint - événements

La bataille du Vendredi saint fut l'apogée de la rivalité Montréal-Québec au hockey. L'incident se produisit le 20 avril 1984 au Forum de Montréal à l'occasion du sixième match de la finale de la division Adams. Montréal menait la série trois victoires à deux.

Des événements disgracieux eurent lieu au terme de la deuxième période. Les Nordiques avaient une avance de 2 à 0 et semblaient dominer la rencontre. Au cours du deuxième engagement, Dale Hunter des Nordiques chargea à deux reprises le gardien Steve Penney des Canadiens. Les esprits s'échauffèrent. Une première bagarre éclata entre Louis Sleigher (Québec) et Jean Hamel (Montréal). Au moment où l'altercation semblait terminée, Sleigher assomma Hamel d'un coup de poing sournois à la tempe, ce qui déclencha le début des hostilités entre les deux clubs.

Une fois que les deux équipes eurent regagné leurs vestiaires respectifs, l'arbitre Bruce Hood distribua les pénalités. Inexplicablement, Hood attendit leur retour sur la patinoire pour les faire connaître. Ainsi, des joueurs expulsés après la première altercation participèrent à la seconde bagarre générale.

Une fois le calme revenu, Hood décerna 198 minutes de pénalités, 94 à Montréal, 104 à Québec, et douze joueurs furent expulsés. Du côté montréalais il y eut Richard Sévigny, Chris Nilan, Mario Tremblay, Mike McPhee, Mark Hunter et Jean Hamel; du côté québécois, ce furent Peter Stastny, Dale Hunter, Randy Moller, Clint Malarchuck, Wally Weir et Louis Sleigher.

Cette bataille fut le point tournant de la rencontre. Montréal combla son retard de deux buts, puis l'emporta 5 à 3 et élimina les Nordiques.

  • twitter
  • blogger
  • blogger