DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Montréal, Canadiens de

équipes

Les Canadiens de Montréal forment sans contredit le club de hockey le plus prestigieux de l’histoire de ce sport. Ils comptent parmi grandes dynasties sportives avec les Yankees de New York (baseball), les Celtics de Boston (basketball), le Real Madrid (soccer), l’AC Milan (soccer) et l’Armée Rouge (hockey). Les Canadiens remportèrent 24 coupes Stanley (1916, 1924, 1930, 1931, 1944, 1946, 1953, 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1965, 1966, 1968, 1969, 1971, 1973, 1976, 1977, 1978, 1979, 1986, 1993), ce qui représente un record absolu du hockey professionnel nord-américain.

Les Canadiens furent fondés le 4 décembre 1909 par J. Ambrose O’Brien qui avait obtenu une concession dans la National Hockey Association of Canada (NHAC). La particularité de cette nouvelle formation, c’est qu’elle devait être composée uniquement de Canadiens français.

Le 5 janvier 1910, Montréal remporta son premier match 7 à 6 contre la formation de Cobalt, mais la saison inaugurale fut difficile, avec 2 victoires et 10 défaites, et O’Brien ne put continuer à exploiter le club, qui fut aussitôt racheté George Kennedy, propriétaire du Club Athlétique Canadien à Montréal. 

En 1912, les Canadiens remportèrent une grande victoire lorsque la NHAC accepta que l’équipe montréalaise ait quelques joueurs anglophones. L’union entre les meilleurs joueurs francophones et anglophones en fit une équipe redoutable, qui remporta, le 30 mars 1916, sa première coupe Stanley.

Au début de la saison 1916-1917, l’équipe prit officiellement le nom de Club de Hockey Canadien. Les Canadiens furent un des membres fondateurs de la Ligue nationale de hockey, créée le 22 novembre 1917. 

Dans les années 1920, les Canadiens établirent la fondation de leur dynastie avec des joueurs comme Howie Morenz, Aurèle Joliat, Georges Vézina, George Hainesworth, les frères Georges Mantha et Sylvio Mantha et les frères Odie Cleghorn et Sprague Cleghorn

Les années 1930 furent difficiles. Le héros des Montréalais, Howie Morenz, mourut en 1937, les performances du club périclitèrent et en 1934 il fut presque acculé à la faillite. La présence de deux clubs à Montréal, les Maroons et les Canadiens rendait difficile la rentabilité de chacun. Lorsque les Maroons mirent fin à leurs activités en 1938, la survie des Canadiens fut assurée.

Une nouvelle ère du hockey s’amorça en 1942 lorsque Maurice Richard endossa l’uniforme du Tricolore. Puis, les Jean Béliveau, Doug Harvey, Bernard Geoffrion, Jacques Plante et Henri Richard se joignirent aux Canadiens. De 1950-1951 à 1959-1960 Montréal, domina la LNH, avec dix présences en finale et six conquêtes de la coupe Stanley, établissant de plus un record de cinq conquêtes consécutives, de 1956 à 1960. Les Canadiens auraient même pu remporter six coupes Stanley de suite, puisqu’en 1955 Montréal avait une formation redoutable, mais celle-ci fut amputée de son meilleur élément. Le président de la LNH, Clarence Campbell, avait suspendu Maurice Richard pour la durée des éliminatoires pour avoir bousculé un officiel. Les Canadiens s’inclinèrent en finale et les partisans du Rocket montèrent aux barricades lors de la célèbre émeute Maurice-Richard du 17 mars 1955.

La tradition d’excellence se poursuivie dans les années 1960 et 1970. La décennie 1970 fut celle des Canadiens, avec six victoires de la coupe Stanley. Un nouveau héros succéda au légendaire Jean Béliveau : Guy Lafleur, pierre angulaire d’une nouvelle dynastie. De 1976 à 1979, Montréal remporta quatre coupes Stanley. De 1975-1976 à 1977-1978, les Canadiens ne subirent que 29 défaites en 240 parties en saison, et en 1976-1977, leur fiche présentait 60 victoires, 8 défaites et 12 matchs nuls.

Plus de cinquante membres de l’organisation des Canadiens ont été admis au Temple de la renommée du hockey, alors que le club a retiré le chandail de 17 illustres joueurs. De plus, Montréal présente un dossier de 3 282 victoires en saison depuis 1909. Voilà qui résume le mieux la tradition victorieuse des Canadiens de Montréal.

DOSSIER DES CANADIENS DE MONTRÉAL

Saison PJ V D N DP BP BC Pts     Éliminatoires
1909-10 12 2 10 0   59 100 4     Hors des séries
1910-11 16 8 8 0   66 62 16     Hors des séries
1911-12 18 8 10 0   59 66 16     Hors des séries
1912-13 20 9 11 0   83 81 18     Hors des séries
1913-14 20 13 7 0   85 65 26     Demi-finales
1914-15 20 6 14 0   65 81 12     Hors des séries
1915-16 24 16 7 1   104 76 33     Coupe Stanley
1916-17 20 10 10 0   89 80 20     Finale
1917-18 22 13 9 0   115 84 26     Finale
1918-19 18 10 8 0   88 78 20     Finale incomplète
1919-20 24 13 11 0   129 113 26     Hors des séries
1920-21 24 13 11 0   112 99 26     Hors des séries
1921-22 24 12 11 1   88 94 25     Hors des séries
1922-23 24 13 9 2   73 61 28     Finale
1923-24 24 13 11 0   59 48 26     Coupe Stanley
1924-25 30 17 11 2   93 56 36     Finale
1925-26 36 11 24 1   79 108 23     Hors des séries
1926-27 44 28 14 2   99 67 58     Demi-finales
1927-28 44 26 11 7   116 48 59     Demi-finales
1928-29 44 22 7 15   71 43 59     Demi-finales
1929-30 44 21 14 9   142 114 51     Coupe Stanley
1930-31 44 26 10 8   129 89 60     Coupe Stanley
1931-32 48 25 16 7   128 111 57     Demi-finales
1932-33 48 18 25 5   92 115 41     Quarts de finale
1933-34 48 22 20 6   99 101 50     Quarts de finale
1934-35 48 19 23 6   110 145 44     Quarts de finale
1935-36 48 11 26 11   82 123 33     Hors des séries
1936-37 48 24 18 6   115 111 54     Demi-finales
1937-38 48 18 17 13   123 128 49     Quarts de finale
1938-39 48 15 24 9   115 146 39     Quarts de finale
1939-40 48 10 33 5   90 167 25     Hors des séries
1940-41 48 16 26 6   121 147 38     Quarts de finale
1941-42 48 18 27 3   134 173 39     Quarts de finale
1942-43 50 19 19 12   181 191 50     Demi-finales
1943-44 50 38 5 7   234 109 83     Coupe Stanley
1944-45 50 38 8 4   228 121 80     Demi-finales
1945-46 50 28 17 5   172 134 61     Coupe Stanley
1946-47 60 34 16 10   189 138 78     Finale
1947-48 60 20 29 11   147 169 51     Hors des séries
1948-49 60 28 23 9   152 126 65     Demi-finales
1949-50 70 29 22 19   172 150 77     Demi-finales
1950-51 70 25 30 15   173 184 65     Finale
1951-52 70 34 26 10   195 164 78     Finale
1952-53 70 28 23 19   155 148 75     Coupe Stanley
1953-54 70 35 24 11   195 141 81     Finale
1954-55 70 41 18 11   228 157 93     Finale
1955-56 70 45 15 10   222 131 100     Coupe Stanley
1956-57 70 35 23 12   210 155 82     Coupe Stanley
1957-58 70 43 17 10   250 158 96     Coupe Stanley
1958-59 70 39 18 13   258 158 91     Coupe Stanley
1959-60 70 40 18 12   255 178 92     Coupe Stanley
1960-61 70 41 19 10   254 188 92     Demi-finales
1961-62 70 42 14 14   259 166 98     Demi-finales
1962-63 70 28 19 23   225 183 79     Demi-finales
1963-64 70 36 21 13   209 167 85     Demi-finales
1964-65 70 36 23 11   211 185 83     Coupe Stanley
1965-66 70 41 21 8   239 173 90     Coupe Stanley
1966-67 70 32 25 13   202 188 77     Finale
1967-68 74 42 22 10   236 167 94     Coupe Stanley
1968-69 76 46 19 11   271 202 103     Coupe Stanley
1969-70 76 38 22 16   244 201 92     Hors des séries
1970-71 78 42 23 13   291 216 97     Coupe Stanley
1971-72 78 46 16 16   307 205 108     Quarts de finale
1972-73 78 52 10 16   329 184 120     Coupe Stanley
1973-74 78 45 24 9   293 240 99     Quarts de finale
1974-75 80 47 14 19   374 225 113     Demi-finales
1975-76 80 58 11 11   337 174 127     Coupe Stanley
1976-77 80 60 8 12   387 171 132     Coupe Stanley
1977-78 80 59 10 11   359 183 129     Coupe Stanley
1978-79 80 52 17 11   337 204 115     Coupe Stanley
1979-80 80 47 20 13   328 240 107     Quarts de finale
1980-81 80 45 22 13   332 232 103     Huitièmes de finale
1981-82 80 46 17 17   360 223 109     Demi-finales de division
1982-83 80 42 24 14   350 286 98     Demi-finales de division
1983-84 80 35 40 5   286 295 75     Finale d'association
1984-85 80 41 27 12   309 262 94     Finale de division
1985-86 80 40 33 7   330 280 87     Coupe Stanley
1986-87 80 41 29 10   277 241 92     Finale d'association
1987-88 80 45 22 13   298 238 103     Finale de division
1988-89 80 53 18 9   315 218 115     Finale
1989-90 80 41 28 11   288 234 93     Finale de division
1990-91 80 39 30 11   273 249 89     Finale de division
1991-92 80 41 28 11   267 207 93     Finale de division
1992-93 84 48 30 6   326 280 102     Coupe Stanley
1993-94 84 41 29 14   283 248 96     Quarts de finale d'association
1994-95 48 18 23 7   125 148 43     Hors des séries
1995-96 82 40 32 10   265 248 90     Quarts de finale d'association
1996-97 82 31 36 15   249 276 77     Quarts de finale d'association
1997-98 82 37 32 13   235 208 87     Demi-finales d'association
1998-99 82 32 39 11   184 209 75     Hors des séries
1999-00 82 35 34 9 4 196 194 83     Hors des séries
2000-01 82 28 40 8 6 206 232 70     Hors des séries
2001-02 82 36 31 12 3 207 209 87     Demi-finales d'association
2002-03 82 30 35 8 9 206 234 77     Hors des séries
2003-04 82 41 30 7 4 208 192 93     Demi-finales d'association
Saison PJ V D DP DF BP BC Pts      
2005-06 82 42 31 6 3 243 247 93     Quarts de finale d'association
2006-07 82 42 34 1 5 245 256 90     Hors des séries
2007-08 82 47 25 4 6 262 222 104     Demi-finales d'association
2008-09 82 41 30 4 7 249 247 93     Quarts de finale d'association
2009-10 82 39 33 5 5 217 223 88     Finale d'association
2010-11 82 44 30 5 3 216 209 96     Quarts de finale d'association
2011-12 82 31 35 4 12 212 226 78     Hors des séries
2012-13 48 29 14 3 2 149 126 63     Quarts de finale d'association
2013-14 82 46 28 5 3 215 204 100     Finale d'association
2014-15 82 50 22 5 5 221 189 110     Demi-finales d'association
2015-16 82 38 38 3 3 221 236 82     Hors des séries
2016-17 82 47 26 7 2 226 200 103