DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Montréal, Alouettes de

équipes

Équipe évoluant dans la Ligue canadienne de football. La formation fut fondée en 1868 sous le nom de Montreal Football Club. En 1907, elle se joignit à l’Union interprovinciale de football-rugby, mais les insuccès accumulés sur plusieurs années la menèrent à la faillite. Au cours de leur histoire, les Alouettes remportèrent sept titres de la coupe Grey (1949, 1970, 1974, 1977, 2002, 2009, 2010).

En 1946, les Alouettes de Montréal voient le jour à titre de successeur des équipes précédentes. Les promoteurs furent notamment le légendaire entraîneur Lew Hayman et l’homme d’affaires Léo Dandurand, ancien propriétaire des Canadiens de Montréal. Il fut décidé de nommer le club « Alouettes » après avoir vu des raquetteurs entrer dans le hall d’un hôtel du centre-ville de Montréal en entonnant la chanson populaire «Alouette, gentille alouette ».

La nouvelle formation montréalaise va se joindre à l’Union interprovinciale de football-rugby (IRFU), soit l’ancêtre de la division Est de la LCF. À leur quatrième saison, les Alouettes menés par le quart-arrière vedette Frank Filcock remportèrent la coupe Grey alors qu’ils ont vaincu les Stampeders de Calgary 28 à 15.

La décennie des années 1950 sera très fructueuse pour les Alouettes. Le successeur de Filcock, est un jeune quart-arrière natif de Carlsbad au Nouveau-Mexique : Sam Etcheverry. Montréal enligna une puissante formation avec les vétérans Herb Trawick et Virgil Wagner et des jeunes joueurs talentueux comme Red O’Quinn, Pat Abbruzzi et le receveur Hal Patterson, cible de prédilection d’Etcheverry. Les Alouettes terminèrent à quatre reprises au premier rang de l’IRFU et s’inclinèrent à trois reprises (1954, 1955 et 1956) en finale de la coupe Grey face aux puissants Eskimos d’Edmonton.

Les années 1960 sont difficiles pour Alouettes qui ne connurent aucune saison victorieuse. En 1969, l’équipe est rachetée par Sam Berger, l’ancien président des Rough Riders d’Ottawa et il va aussitôt nommer deux légendes du football montréalais à deux postes clés : Sam Etcheverry comme entraîneur-chef et Red O’Quinn à titre de directeur général de la formation. L’avenir s’annonçait bien pour la formation qui comptait sur un noyau de joueurs talentueux : Peter Dalla Riva, Pierre Desjardins Terry Evanshen et Sonny Wade entre autres.

En 1970, contre toute attente, les Alouettes remportèrent la deuxième coupe Grey de leur histoire défaisant Calgary par la marque de 23 à 10. Après des campagnes décevantes en 1971 et 1972, les Alouettes embauchèrent un nouvel entraîneur chef avant la saison 1973 : Marv Levy. De 1973 à 1977, Montréal s’imposa et remporta deux titres de la coupe Grey (1974 et 1977). Leur triomphe le plus mémorable fut celui de 1977. Cette année-là, les Alouettes, qui jouaient pour la première fois au Stade olympique, attirèrent 476 201 spectateurs, un record de la Ligue canadienne qui tient toujours. L’équipe de Marv Levy affronta les Eskimos d’Edmonton lors de la finale disputée à Montréal. Les Alouettes écrasèrent les Eskimos 41 à 6.

En avril 1981, le propriétaire des Alouettes, Sam Berger céda son club à Nelson Skalbania. Le nouveau propriétaire partit à la chasse aux joueurs vedettes du football américain. Il amena à Montréal les Vince Ferragamo, James Scott, Billy Johnson, David Overstreet et Tom Cousineau. On s’attendait que les Alouettes dominent le circuit, mais ils furent lamentables. Ils perdirent 13 parties, mais aussi toute leur crédibilité. Au terme de la saison 1981, le club était en faillite.

Au début de la saison 1982 la concession montréalaise croule sous une dette de plus de cinq millions de dollars et son propriétaire souhaite se débarrasser du club. Le 14 mais 1982, la LCF dissout la concession, mais accorda aussitôt une nouvelle franchise à un groupe formé par Charles Bronfman, propriétaires des Expos de Montréal et la société Imasco. Le club portera le nom des Concordes de Montréal

Le 4 mars 1986, Charles Bronfman céda son club à Norm Kimball qui le rebaptisa Alouettes dans l’espoir de séduire le public montréalais. La saison 1986 fut un véritable désastre. Le chiffre des assistances chutèrent à 5 000 personnes par rencontre. Le 24 juin 1987, Kimball annonça que les Alouettes cessaient leurs activités.

Il faudra attendre dix ans avant de revoir un match de la Ligue canadienne à Montréal. En janvier 1996, les Alouettes renaissaient, lorsque le propriétaire des Stallions de Baltimore, Jim Speros, déménagea son club, champion de la coupe Grey, à Montréal. Après deux saisons à évoluer au Stade olympique, les Alouettes déménagèrent au stade Memorial Percival-Molson en 1998 et devinrent la propriété de Robert Wetenhall. Le nouveau propriétaire, de concert avec le président du club, Larry Smith, assurèrent la relance économique du club et en faisant un pilier de la LCF; d’ailleurs les Alouettes jouèrent 12 saisons consécutives à guichet fermé après que la formation eut transférée ses matchs au stade Memorial Percival-Molson.

Depuis leur retour, les Alouettes accumulèrent les succès avec 15 saisons de plus de 10 victoires et huit participations à la finale de la coupe Grey, incluant trois championnats.

En 2002, sous la gouverne de Don Matthews, les Alouettes gagnèrent leur cinquième coupe Grey grâce un triomphe de 25 à 16 contre Eskimos d’Edmonton. En 2009 et en 2010, alors que Marc Trestman dirigeaient de main de maître la formation montréalaise et que le quart-arrière Anthony Calvillo était au sommet de son art, les Alouettes méritèrent deux autres titres de la coupe Grey.

DOSSIER DES ALOUETTES DE MONTRÉAL

Saison PJ V D N PP PC Pts   Éliminatoires
1946 12 7 3 2 211 118 16   Finale de division
1947 12 6 6 0 164 164 12   Hors des séries
1948 12 7 5 0 221 172 14   Finale de division
1949 12 8 4 0 295 204 16   Coupe Grey
1950 12 6 6 0 192 261 12   Hors des séries
1951 12 3 9 0 146 286 6   Hors des séries
1952 12 2 10 0 136 278 4   Hors des séries
1953 14 8 6 0 292 229 16   Finale de division
1954 14 11 3 0 341 148 22   Finale
1955 12 9 3 0 388 214 18   Finale
1956 14 10 4 0 478 361 20   Finale
1957 14 6 8 0 287 301 12   Finale de division
1958 14 7 6 1 265 269 15   Demi-finale de division
1959 14 6 8 0 193 305 12   Demi-finale de division
1960 14 5 9 0 340 458 10   Demi-finale de division
1961 14 4 9 1 213 225 9   Hors des séries
1962 14 4 7 3 308 309 11   Finale de division
1963 14 6 8 0 277 297 12   Demi-finale de division
1964 14 6 8 0 192 264 12   Demi-finale de division
1965 14 5 9 0 183 215 10   Demi-finale de division
1966 14 7 7 0 156 215 14   Demi-finale de division
1967 14 2 12 0 166 302 4   Hors des séries
1968 14 3 9 2 234 327 8   Hors des séries
1969 14 2 10 2 304 395 6   Hors des séries
1970 14 7 6 1 246 279 15   Coupe Grey
1971 14 6 8 0 226 248 12   Hors des séries
1972 14 4 10 0 246 353 8   Demi-finale de division
1973 14 7 6 1 273 238 15   Finale de division
1974 16 9 5 2 339 271 20   Coupe Grey
1975 16 9 7 0 353 345 18   Finale
1976 16 7 8 1 305 273 15   Demi-finale de division
1977 16 11 5 0 311 245 22   Coupe Grey
1978 16 8 7 1 331 295 17   Finale
1979 16 11 4 1 351 284 23   Finale
1980 16 8 8 0 356 375 16   Finale de division
1981 16 3 13 0 267 518 6   Demi-finale de division
1986 18 4 14 0 320 500 8   Hors des séries
1996 18 12 6 0 536 467 24   Finale de division
1997 18 13 5 0 509 532 26   Finale de division
1998 18 12 5 1 470 435 25   Finale de division
1999 18 12 6 0 495 395 24   Finale de division
2000 18 12 6 0 594 379 24   Finale
2001 18 9 9 0 454 419 18   Demi-finale de division
2002 18 13 5 0 587 407 27   Coupe Grey
2003 18 13 5 0 562 409 26   Finale
2004 18 14 4 0 584 371 28   Finale de division
2005 18 10 8 0 592 519 20   Finale
2006 18 10 8 0 451 431 20   Finale
2007 18 8 10 0 398 433 16   Demi-finale de division
2008 18 11 7 0 610 443 22   Finale
2009 18 15 3 0 600 324 30   Coupe Grey
2010 18 12 6 0 521 475 26   Coupe Grey
2011 18 10 8 0 515 468 20   Demi-finale de division
2012 18 11 7 0 478 489 22   Finale de division
2013 18 8 10 0 459 471 16   Demi-finale de division
2014 18 9 9 0 360 394 18   Finale de division
2015 18 6 12 0 388 402 12   Hors des séries
2016 18 7 11 0 383 415 14   Hors des séries